logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

29/11/2008

BTP des Hautes Alpes : "Situation catastrophique"

Dans notre quotidien régional de ce jour, Le dauphiné Libéré, Gérard Dupré, Président départemental du BTP, juge la crise que traverse actuellement le bâtiment « dramatique ». « On l'avait prévue, mais on ne pensait pas qu'elle serait aussi brutale. On la sentait venir avec la baisse des permis de construire par exemple. Actuellement la situation est catastrophique avec une situation qui s'installe et où on ne voit pas le bout du tunnel. Par ailleurs, le temps de réponse du gouvernement est trop long. L'année 2009 s'annonce très difficile. Déjà des entreprises se restructurent en réduisant leur personnel. Les premiers à souffrir sont les intérimaires, puis les CDD et l'on voit déjà des entreprises qui licencient. »

Le BTP s'écroule ...

medium_Destruction_252Bpar_252BTsahal_252Bd_2527un_252Bb_25C3_25A2timent_252Bdu_252BHamas_252B_25C3_25A0_252BGaza_252B18_252B01_252B08.jpg


Selon lui, pour limiter les effets de la crise, il faut envoyer " le personnel en formation, en mettant les gens en congés, en ayant recours au chômage partiel. La plupart des entreprises vont finir l'année tant bien que mal, mais n'ont rien l'an prochain. Des carnets de commandes pleins sur 1 ou 2 ans auparavant, nous en sommes à peine à 1 ou 2 mois. Et tout a basculé d'un coup. Presque d'une semaine à l'autre courant octobre. Dans le contexte difficile, nous voyons des entreprises extérieures au département, voire étrangères, venir nous concurrencer sur les marchés haut-alpins. La situation est telle que le secteur du Bâtiment va perdre 100 000 emplois l'an prochain au niveau national. Avant notre secteur créait environ 50 000 emplois par an ».

Attention, Danger ... manque de travail !


medium_tn_industrie0520_9664.jpg


Après le tourisme, le BTP est l'un des principaux secteurs pourvoyeur d'emploi du département. C'est donc bien d'une catastrophe sociale annoncée dont il s'agit... Face à cela la représentante de l'Etat, Mme la Préfète, réuni les banquiers et refuse d'associer les salariés pour faire le point de la situation et étudier les réponses à apporter. Les premiers à trinquer seront pourtant bien les salariés. C'est le patron des patrons du BTP du département qui le dit lui-même !

19:55 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : BTP, Hautes Alpes, crise, économie | |  Facebook | |

Commentaires

les salariés sont toujours la cinquième roue du carosse.... et les premiers à subir...
c'est beau, le libéralisme !

amitiés

béatrice

Écrit par : beatrice | 29/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique