logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/03/2009

C'est mal parti !

Les JO dans les Hautes Alpes, souvenez-vous, j'en avais parlé il y a quelques semaines, occupent nos médias locaux et les esprits d'un grand nombre d'élus du département. Après des dizaines de milliers d'euros dépensés pour rien, ils vont pouvoir replier leurs banières et s'occuper de choses sérieuses et réellement utiles aux populations.

C'est mardi prochain que tout se décide. Grenoble semble tenir la corde. Pauvres Grenoblois ! Pourtant ils se souviennent de l'addition qu'ils avaient du payer après les JO de Grenoble en 1968.

Enfin ce qui est certain, c'est que Pelvoux et les Hautes Alpes peuvent aller se rhabiller. Ce sont les marmottes qui vont pouvoir respirer.


PARIS (AFP) - 13/03/09 11:13


Grenoble et Annecy ont le "potentiel nécessaire" pour organiser les Jeux d'hiver-2018, et les dossiers de Pelvoux et Nice comportent trop de risques, estime vendredi le rapport de la commission d'évaluation du Comité olympique français (CNOSF) qui désignera mercredi la ville candidate.

"La commission d'évaluation estime que les villes de Grenoble et Annecy ont le potentiel nécessaire (...) et peuvent donc représenter des candidatures de qualité aux côtés du CNOSF et espérer passer la première étape de présélection du CIO", peut-on lire.

"Les atouts de la candidature de Nice sont indéniables notamment dans son pôle Glace. Pour autant, la commission estime que le dossier comporte des risques", poursuit le rapport qui pointe la distance et les transports insuffisants entre village olympique et stations de montagne, ainsi que la faible capacité d'hébergement sur ces sites.

Ces faiblesses "amènent la commission à s'interroger sur la faisabilité même du projet et sa capacité à passer l'étape de présélection du CIO".

Quant à Pelvoux, la candidature "n'a pas à l'heure actuelle la capacité requise pour accueillir les jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2018, et pour passer l'étape de présélection du CIO", conclut le rapport remis jeudi aux villes requérantes et publié vendredi matin sur le site du CNOSF.

Les 45 membres du conseil d'administration du CNOSF doivent élire mercredi 18 la ville qui sera présentée par la France au Comité international olympique (CIO).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique