logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/03/2009

Poème de minuit (9)

En 1934, répondant aux violences des surveillants du réfectoire, les enfants du bagne de Belle-Ile se rebellent. Plusieurs réussissent à s'enfuir et l'administration fait appel à toutes les bonnes volontés, notamment aux touristes, pour capturer les fugitifs : une prime leur est offerte — vingt francs par enfant ! « L'incident eut au moins le mérite d'attirer l'attention du public et d'accélérer le passage des Bagnes d'enfants à l'éducation surveillée. À partir de 1936, les surveillants furent remplacés par des éducateurs dégagés des tâches disciplinaires »
Ce lieu d’histoire et de mémoire a inspiré des cinéastes. Et notamment Serge Reggiani qui tourna à Belle-île en 1947 des scènes dans un film de Marcel Carmé. Un film qui ne verra jamais le jour, "L’île des enfants perdus", sur un scénario de Prévert. L’histoire devait raconter la révolte des enfants. On sait que quelque 69 plans ont été tournés de 1936 à 1947, la plupart des autres ayant été abandonnés suite à de nombreux incidents. Un vrai tournage maudit : problèmes de santé d’acteurs, coût trop élevé… On aurait pu y voir, aux côtés de Reggiani, Arletty, Anouk Aimé… Peut-être les rushs sortiront-ils un jour…

Chasse à l'enfant

A Marianne Oswald


Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Qu'est-ce que c'est que ces hurlements

Bandit ! Voyou ! Voyou ! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant

Il avait dit j'en ai assez de la maison de redressement
Et les gardiens à coup de clefs lui avaient brisé les dents
Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Maintenant il s'est sauvé
Et comme une bête traquée
Il galope dans la nuit
Et tous galopent après lui
Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant

Pourchasser l'enfant, pas besoin de permis
Tous le braves gens s'y sont mis
Qu'est-ce qui nage dans la nuit
Quels sont ces éclairs ces bruits
C'est un enfant qui s'enfuit
On tire sur lui à coups de fusil

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Tous ces messieurs sur le rivage
Sont bredouilles et verts de rage

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent !

Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau.


Jacques Prévert - Paroles





Commentaires

Quelle belle note § Je ne connaissais pas cette histoire et j'avais lu le poème de Prévert. Les deux associés, c'est terriblement émouvant.. Bises de miche, poète !

Écrit par : miche | 01/04/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique