logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/06/2009

Virée vers l'Ouest (3)

Quelques jours de congés début mai. L'occasion d'une petite escapade vers l'Ouest, des bords de la Loire au Limousin en passant par la côte Atlantique

Etape n°3 : Poitiers

Poitiers, avec ses quelques 91 395 habitants, est la capitale de la région Poitou-Charentes et le chef-lieu du département de la Vienne. à mi-chemin sur l'axe Paris-Bordeaux.
Elle se caractérise également par la jeunesse de sa population (environ un habitant sur trois a moins de trente ans) et par la densité du nombre d'étudiants (près d'un poitevin sur quatre). Aspects que l'on remarque facilement en se promenant simplement dans les rues de la ville ou en fréquentant les terrasses des cafés. La jeunesse y est très présente.

Collégiale Notre-Dame la Grande.

medium_SS102004.JPG


L'Eglise date du XIeme siècle mais la façade-écran a été rajoutée vers le deuxième quart du XIIe siècle. La façade, plate, est beaucoup plus haute que l'édifice, faisant l'effet d'un fond de scène. Elle est structurée d'arcatures superposées et encadrée par deux tourelles. La sculpture orne à profusion la façade. On y trouve des motifs fréquents de l'art roman : rinceaux, bestiaire, modillons sculptés de têtes grimaçantes et de figures fantastiques. Un chapiteau représente des éléphants affrontés. Au-dessus du portail, une frise comporte des scènes bibliques

medium_SS102005.2.JPG


Les arcades abritent les douze apôtres et deux évêques. La tradition locale y voit Saint-Hilaire et Saint-Martin. Mais saints et évêques semblent avoir un peu perdu la tête...

medium_SS102006.JPG

Il faut admirer le superbe programme peint, malheureusement très effacé, du cul de four de l’abside, au-dessus de l’autel. Au centre d’un carré trône le Christ en Gloire, entouré des apôtres. Vers la nef l’Agneau, entre des anges, guide les âmes vers le Paradis. A l’est, entourée de saintes femmes, la Vierge assise présente l’Enfant Jésus sur ses genoux.

medium_SS102007.JPG


Colonnes et piliers sont ornés de motifs colorés. Souvenons-nous qu'au Moyen Age les églises étaient de véritables bandes dessinées totalement recouvertes de peintures figurant les scènes bibliques et autres thèmes religieux...

medium_SS102008.JPG


Notre-Dame-la-Grande est le joyau de la ville de Poitiers


L'Hôtel Fumé

medium_SS102036.JPG


Castel urbain de style gothique flamboyant, l’hôtel Fumé est un des fleurons de l’architecture civile poitevine.
Edifié entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle par la puissante famille Fumé (François Fumé était avocat, maire de Poitiers, Conseiller des cours royales nommé par François Ier), l’hôtel s’élève dans l’une des rues les plus importantes de l’époque, la rue de la Chaîne qui menait du centre de la cité aux portes de la ville.

medium_SS102038.JPG


Le bâtiment comporte deux corps séparés par une cour intérieure et réunis par une galerie à colombages. La façade présente de faux mâchicoulis et de hautes lucarnes.

Vieilles maisons

medium_SS102039.JPG


Au hasard des vieilles rues poitevines...

Un petit détour par la FNAC et l'heureuse surprise d'arriver en plein concert d'un groupe qui vaut le détour : "Les voleurs de swing". Et je peux vous le dire, ça swing !

medium_SS102040.JPG


Bon, sur la photo, c'est pas évident... Alors pour les découvrir cette petite video trouvée sur le net. C'est enregistré lors d'un festival l'an dernier. Le public y est un peu claisemé mais ça ne devrait pas durer car ils assurent les jeunes !



Pour terminer notre petite escapade en terres poitevines, deux adresses pour se sustenter.

Une honorable crêperie tout d'abord. Des crêpes et galettes bretonne copieuses dans un décor typique à souhait, en plein centre-ville près de Notre Dame la Grande : "La Charrette A Ar", 15 place Charles de Gaulle. Seul bémol, les prix qui sont aussi un peu copieux...

medium_la-charrette-a-ar_100005.jpg


Une seconde adresse, celle là incontournable pour les gourmets de passage à Poitiers, le restaurant "Les Bons enfants", rue Cloche Perse ( une petite rue du Centre ancien). Dans un décor qui évoque les souvenirs passés de l'enfance, une cuisine savoureuse pour des prix très abordables. A ne surtout pas manquer ! C'est que du bonheur.
Mais il faut résever car il n'y a qu'une trentaine de places à peine !

medium_les-bons-enfants_99968.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique