logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

28/07/2009

En Forêt de Durbon : les 8 cols.

Carte IGN 3338OT - Serres-Veynes

Randonnée accessible à tous. Ne pas oublier les gourdes d'eau car il n'y a aucun point d'eau sur la randonnée. Durée : environ 4h30.

Départ : Pont la Dame (780 m.) - Arrivée: Veynes(825 m.), à proximité de la piscine. prévoir une voiture pour faire la liaison entre les deux extrémités du parcours.

Accès: Pont la Dame se situe au carrefour de la RD 1075 et de la RD994b, à la hauteur d'un pont de chemin de fer qui passe sur la nationale et d'un pont sur le Buëch. Entre les communes d'Aspres sur Buëch et de La Faurie.

Cette randonnée à travers la forêt de Durbon permet de franchir 8 cols avant le retour sur Veynes. Beau point de vue sur la ville.

Au départ, en ce samedi de vacances, 18 juillet 2009, le serpentin ininterrompu de voitures nous permet d'apprécier note position privilégiée, au milieu de la nature.

SS102265.JPG
Point de vue sur la vallée du Buêch vers Aspres sur Buêch ... la route des vacances, direction le Sud, la Côte d'Azur, la mer et ses plages bondées !
SS102267.JPG
Le village de La Faurie. Porte du Haut Buëch et du Beauchêne, cher à Jean Giono, vers Grenoble. C'est le nom du village de Baumugne, à quelques encablures de là, qui lui a donné le titre de l'un de ces romans, "Un de Baumugnes"...
SS102269.JPG
Au bord du chemin forestier qui nous conduit vers le col de l'Angélus, un pied de lavande sauvage nous rappelle que nous sommes dans les Alpes du sud, même si ce jour-là le ciel était un peu gris suite au mauvais temps du matin...
SS102270.JPG
Le premier col est atteint, le Col de l'Angélus qui "culmine" à 1088 mètres. Nous prenons alors la direction du Col de Berthaud par un chemin forestier. La descente vers Agnielles permet de réaliser une randonnée plus courte en revenant au point de départ.
SS102271.JPG
Point de vue sur la forêt de Durbon, essentiellement peuplée de conifères.
SS102274.JPG
Le second col de la journée est atteint. Le col de Gaudissart à environ 1150 mètres d'altitude. Nous continuons en direction du col de Berthaud, à travers la forêt.
SS102275.JPG
La forêt est exploitée, des grumes fraîchement coupées attendent d'être transportées vers les scieries.
SS102276.JPG
Après avoir franchi un troisième col, celui de la Chapelle, à 1279 mètres, nous arrivons au col de Berthaud. Cette pancarte nous rappelle que ces montagnes étaient autrefois occupées par les hommes qui travaillaient rudement la terre dans ce hameau qui a donné son nom au col.
SS102277.JPG
En ces montagnes sèches, les citernes d'eau sont indispensables en cas de départ de feu. Nous en croiserons tout au long de la randonnée. Ici, au col de Berthaud.
SS102278.JPG
Le Col de Berthaud, à la croisée des pistes forestières. Altitude 1328 mètres. Nous avons rejoint le GR 94D aprés environ 2 heures de marche. Les nuages ont la bonne idée de s'estomper et de laisser place à un beau ciel bleu.
SS102280.JPG
Nous rentrons dans la forêt communale de Veynes. En arrière plan, le massif du Dévoluy.
SS102282.JPG
Du col, beau point de vue sur la montagne d'Aurouze, coiffée par les nuages.
SS102283.JPG
Nous prenons la direction du Col de Combe Noire, en quittant les chemins forestiers pour emprunter un sentier dans les sous-bois, très agréable lors des journées de forte chaleur. Dans cette partie nous atteignons le point culminant de la randonnée à 1360 mètres. Nous laissons derrière nous le Charajaille (1813 mètres) qui domine la petite vallée agricole de Glaise.
SS102284.JPG
Plusieurs cols restent encore à franchir avant l'arrivée sur Veynes. Parmi eux, le Col de la Chaise où nous prenons la directin de Veynes en suivant toujours le GR 94D.
SS102286.JPG
Une clairière dans la forêt et le regard s'évade vers les sommets environnants.
SS102287.JPG
Nous atteignons, par un sentier en balecon, le col du Paillet
SS102288.JPG
Avant celui de Combe Noire, nous sommes redescendus à 1300 mètres d'altitude. Nous rejoindrons Veynes par le Col de Cuberselle.
SS102289.JPG
Après trois heures trente de marche, le col de Cuberselle est atteint. C'est le huitièeme et dernier col de la randonnée. Nous entamons alors une descente assez rapide sur Veynes.
SS102291.JPG
Point de vue sur le plaine du Petit Buëch, en aval de Veynes.
SS102292.JPG
Le hameau de Saint Marcellin, niché au pied du plateau des Egaux et le plan d'eau de Veynes.
SS102293.JPG
Soudain, au détour du sentier, alors que nous approchons du plateau des Eygarets, Veynes nous apparaît. L'arrivée est proche mais il reste encore environ 200 mètres de dénivelé à descendre.
SS102295.JPG
Dernier point de vue. Celui sur les lignes SNCF et la gare  qui nous rappelle que Veynes est le noeud ferroviaire des Alpes du Sud à la croisée des lignes venant de Marseille, de Valence, de Grenoble ou de Briançon...
SS102299.JPG
Lors de cette randonnée qui emprunte en grande partie un sentier de grande randonnée, qui ne comporte strictement aucune difficulté, nous n'avons  pas rencontré le moindre randonneur. Seuls deux VTTistes nous ont croisés car ces chemins sont, dans la première partie, également accessibles aux VTT.

Commentaires

Merci Philippe de nous partager cette belle grande balade en forêt de Durbon !Je ne connais pas ...Il n'y a pas à dire, les Hautes Alpes ,c'est un département magnifique bien plus vert que les basses Alpes !
Amitiés
Jacques

Écrit par : Jacques de Haute Provence | 31/07/2009

J'ai beaucoup admiré tes photos sur rando et points de vue...mais il ne faut pas compter sur moi pou entreprendre un tel périple...Vive l'image du blog, on découvre....



Bises
hélène

Écrit par : hélène | 01/08/2009

Faut-il être très bon marcheur ? J'y ferais bien un tour ...
Myel

Écrit par : Myel | 03/09/2009

Il faut avoir un peu d'endurance mais il n'y a pas de montées rudes et la plus grande partie s'effectue sur de larges chemins forestiers, sauf à la fin mais le chamin est alors plat, en balcon. Là, il ne faut aps avoir le vertige car sa domine !

Philippe

Écrit par : philippe | 04/09/2009

Quelle émotion, en faisant des recherches généalogiques, de tomber par hasard sur ce panneau de bois qui rappelle que des ancêtres de mon père ont vécu là jusqu'en 1936 !
Merci !

Écrit par : Isabelle Bertrand | 01/05/2010

Par mon père, nous avons également des ancêtres BERTRAND qui ont vécu au hameau BERTHAUD. Je l'ai également découvert grâce à votre site. Je projette de m'y rendre cet été et j'aurais bien aimé réaliser le rêve de papa qui serait de voir le berceau de sa famille.
Pourriez-vous me renseigner sur l'état du chemin ? Est-il carrossable ou peut-être pouvez-vous me suggérer un moyen pour que papa puisse arriver jusqu'à cet endroit. Il a 92 ans, est valide mais ne pourraît pas faire plus d'un km surtout en montée.
Un grand merci par avance pour vos indications.

Écrit par : BERTRAND | 17/06/2010

gunstig mietwagen mallorca und autovermietung mallorca

tipps um beim automieten ein schnappchen zu machen

Écrit par : imallorcax | 31/07/2010

COMME JAIMME DURBON MET JAIMME PAS LES MARCHE LES RANDONER ET JAIT PEUR KE LE CARS IL TOMBE DE LA MONTAGNE
VOILLAA ET MOI JMONTE CETTE ETE CROS CROS CROS CROS CROS CONTENTE ET CROS CROS CROS BIENN
WELLA COMME JAIMME CRO CRO CRO LOLLLL JSAIT SUI FOLLE MMDDRR

Écrit par : TATIANA | 22/04/2011

par hasard je viens de tomber sur ce site. Mon grand père a été un des dernier a vivre a Berthaud avec ses frères, sa sœur et ses parents. Ils sont partis de Berthaud a la mort de leurs mère pour aller vivre a Veynes. Ma grand mère m'avait souvent raconté qu'elle partait a cheval avec mon père dans une sorte de couffin pour aller voir ses beaux parents a Berthaud. Papa étant le premier Bertrand de la famille a naitre à Veynes....

Écrit par : bertrand | 30/01/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique