logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/08/2009

René ANDRIEU : "La Guerre d'Algérie n'a pas eu lieu - 8 ans et 600000 morts"

Editions Messidor - 1992

article1314.jpg

Le titre, un brin provocateur de cet essai historique de René Andrieu renvoie à la négation par la quasi totalité des responsables politiques de l'époque, par le gouvernement lui-même, de la réalité de la guerre d'Algérie. Simple "opération de police, de maintien de l'ordre" selon les officiels. Pourtant cette "opération" aura duré 8 longues années et couté la vie à 600000 personnes ( soldats français, patriotes, paysans , femmes et enfants algériens...).

Ces dernières années les déclarations d'anciens officiers de l'armée française ont permis de mettre à jour la réalité de cette salle guerre, la réalité des tortures et des massacres des populations civiles, la réalité des meurtres de ceux qui avaient fait le choix de s'engager aux côtés des Algériens, combattants de la justice et de la liberté tels Iveton ou Audin...

Cet ouvrage restitue en 150 pages les évènements, le positionnement de chacun ( ministres, personnalités, partis politiques, etc...) et revient sur l'attitude de De Gaulle, porté au pouvoir en 1958 par un putsch des pro "Algérie française" et qui finira par accorder en 1962, contraint et forcé, l'indépendance à l'Algérie, se mettant à dos ceux qui l'avaient porté au pouvoir 4 ans plus tôt et qui termineront leur triste destin en perpétuant crimes et attentats au sein de l'OAS.

Ecrit 30 ans après les Accords d'Evian mettant fin à la dernière guerre coloniale française, ce livre reste d'une lecture utile pour ne pas oublier, 47 ans après...

 

algerie7grand.jpg
L'auteur : René ANDRIEU

Né en 1920, Licencié es Lettres, ancien Résistant, il a mené à la fois une carrière de journaliste reconnu pour  sa plume incisive et d'écrivain. Il débute sa carrière journalistique au quotidien «Le Soir», dirigé par J.-R. Bloch et L. Aragon. Il devient correspondant de ce même journal en Yougoslavie et en Roumanie. En 1956, il rejoint «L'Humanité», dont il devient rédacteur en chef en 1958 et directeur adjoint, aux côtés de Roland Leroy, en 1984. . Auteur de nombreux éssais, il a également écrit une biographie de Stendhal (Stendhal ou le bal masqué). René Andrieu est décédé en 1998. 

 

SS100278.JPG

 

 Extrait :

"Selon un mythe répandu par ses fidèles, de Gaulle avait, dès son retour, l'intention de faire la paix en Algérie. En réalité, pendant quatre ans, il fait la guerre. Il veut la victoire sur le terrain, propose "la paix des braves", c'est à dire la capitulation, cherche vainement d'autres interlocuteurs que les dirigeants du FLN, projette la partition de l'Algérie, décrète le Sahara terre française et ce n'est que lorsqu'il voit l'échec de ses tentatives qu'il accepte l'idée de l'indépendance.

Mais il administre alors avec éclat dans la solution du problème algérien la preuve de ses capacités et de son réalisme d'homme d'Etat. Contraint de tenir compte de l'évolution historique, il sait opérer la révision nécessaire, faisant violence à son passé, à sa formation et quelques-fois à ses propres amis. Lui qui avait défendu en 1946, la souveraineté française sur l'Indochine et la légitimité douteuse de Bao Daï, qui avait applaudi à l'expédition de Suez et promis en 1958 de "garder l'Algérie à la France et (de) la garder française", il doit finalement accepter l'indépendance algérienne et surtout la faire accepter, non sans mal, par les siens."

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique