logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/11/2009

Privatisation de la Poste : les Hautes Alpes toujours mobilisées.

Photo " Le Dauphiné Libéré" - Edition Gap.

Dans une quinzaine de communes du département les militants du Collectif des Hautes Alpes contre la privatisation de la Poste ont invité postiers et usagers à signer la carte pétition, adressée au Président de la République, pour exiger la tenue d'un référendum sur l'avenir de la Poste. En demandant le respect du résultat de la votation du 3 octobre, le retrait du projet de changement de statut de La Poste, l'ouverture d'un débat public et un référendum sur l'avenir du service public postal, il s'agit de faire fléchir le gouvenrement sur sa volonté de modifier le statut de la POste en vue de sa privatisation.

 À Gap, après une photo symbolique des facteurs prise dès 6h45 au centre de tri gapençais et au centre d'appel, c'est devant le bureau rue Carnot que les pétitionnaires, syndicats (Sud et CGT) et élus (PS, PC, Verts et NPA) également présents sur le marché, se sont rassemblés.  Comme le souligne le journaliste du Dauphiné LIbéré :"Après les plus de 8000 votants haut-alpins le 3 octobre, le Collectif n'est pas surpris de constater le grand nombre d'usagers et de passants jouant le jeu de la boîte à référendum. « Les votes des gens dépassent les clivages politiques, soulignent Lionel Cayrol (NPA) et Christian Schuller (PCF). La privatisation sera une catastrophe dans nos communes rurales où il faudra aller chercher son courrier dans les grands centres ». Pour l'élu des Verts Michel Ollivier, « il est inadmissible de privatiser un service public régalien et ce depuis l'époque royale ».

Sans remonter si loin, cet usager semi-résident à Gap constate : « La Poste est aussi un service social qui n'a rien à voir avec une rentabilité à court terme. À l'heure où on parle d'aménagement du territoire, les Français doivent avoir les mêmes services partout ».

Malheureusement, les salariés n'ont apparemment pas pu en débattre de vive voix lors du passage éclair et très discret de leur président Jean-Paul Bailly jeudi. « Cela traduit le peu de considération accordé au dialogue social et aux salariés de La Poste » s'insurge Lionel Cayrol. Un préavis de grève sur tout le département est d'ailleurs annoncé pour le 5 novembre prochain."

L'objectif est de faire signer 16 000 cartes sur le département. Le combat continue !

 Il est aussi possible de signer la carte en ligne :http://www.referendumpourlaposte.rezisti.org/index.php

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique