logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

17/07/2011

La folie Xénophobe de l'UMP

Début juillet, l’UMP a dévoilé ses nouvelles propositions en matière d’immigration, à l’occasion d’une convention de ce parti. Le contenu des mesures soumises au débat confirme la surenchère répressive et xénophobe que la droite française alimente, depuis le débat sur l’Identité Nationale en passant par le discours anti Roms de Grenoble de Nicolas Sarkozy. La logique générale des propositions est d’entretenir une suspicion permanente envers les immigrés.

Reconduite au "pays des Droits de l'Homme" ....

Un des objectifs serait par exemple d’« Augmenter le taux effectif de reconduite dans les pays d’origine, par un renforcement de la capacité des centres de rétention administrative. La politique de reconduites à la frontière pourrait être plus efficace grâce à un conditionnement – au niveau européen – de l’aide au développement et de la délivrance de visas en fonction de la coopération des pays d’origine. » Et avant même d’avoir commis la moindre infraction, tout étranger est soupçonné à priori de vouloir déroger à la loi. Pour éviter cela l’UMP propose que « Dans le cas d’une demande de visa présentant un risque, les autorités consulaires françaises pourront proposer au demandeur de verser une caution. Cette caution ne serait restituée qu’au retour dans le pays d’origine, constaté par les autorités consulaires. »

Les propositions de la droite vont même jusqu’à vouloir « Assurer une meilleure répartition locale des nouveaux immigrants grâce à un partenariat entre commune, préfecture et les bailleurs sociaux pour équilibrer les origines nationales au sein d’une même zone. » Ce qui créerait un véritable arbitraire institutionnel où la destination des étrangers serait décidée par les administrations, très probablement en fonction des critères de « réussite économique » qui doivent diriger l’immigration choisie pour répondre aux besoins des bassins d’emplois locaux.

La logique de l’immigration choisie, à laquelle l’UMP veut associer patronat et syndicats doit aussi s’étendre à travers la généralisation des « Contrats d’Accueil et d’Intégration et faire payer aux employeurs de travailleurs immigrés une partie de ces contrats (formation linguistique et culturelle pour favoriser l’intégration). Conditionner les prestations sociales au respect des obligations scolaires et des obligations des Contrats d’Accueil et d’Intégration. »

L’UMP propose également de renforcer les dispositifs de contrôle et de surveillance des frontières à l’échelle européenne, de renforcer la coordination des politiques d’immigration. Mais elle met également en avant les dispositions qui réintroduisent de fait une logique de gestion de l’immigration à l’échelle nationale : « « muscler » Schengen en lui donnant un pilotage politique et mettre en place des critères d’évaluation et de contrôle des membres de cet espace commun. Un Etat qui ne respecterait pas les règles communes n’aurait pas vocation à rester membre de l’espace Schengen. » Ce qui illustre l’étendue de la crise de l’Union européenne, qui se développe aussi bien à l’échelle économique qu’à différents échelons institutionnels.

Cette convention, qui a pour objectif de mettre l’UMP en ordre de marche pour les échéances de 2012 témoigne de la fuite en avant délirante de dirigeants politiques, de plus en plus illégitimes et rejetés par la population. Des surenchères xénophobes qui renforcent le Front National. Face à cela, la gauche doit s’opposer frontalement à cette politique et ne faire aucune concession sur ce terrain.

 

Communiqué de "Gauche Unitaire". 7/16/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique