logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/05/2012

Vues d'ici (8) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes

C'est fait. Les dernières candidatures ont été déposées hier et nous avons maintenant la liste complète de femmes et des hommes qui briguent le siège de député. Dans la 1ere circonscription des Hautes Alpes, pas de surprise. Mis à part quelques candidats de petites formations, à la course au financement, telle Danielle Fay pour le mouvement Debout la République de Nicolas Dupont Aignan ou Guy Hadji pour l'Alliance écologiste indépendante, pas de nouvelle candidature de poids. Pour ces deux nouveaux candidats, peu d'information sauf pour G. Hadji qui s'étatit présenté en 2009 aux élections européennes dans la ciconscription "Outre-mer" sur la liste de la même formation.

Donc à droite, pas de Pascal Lissy, pas de Jean Michel Arnaud. Jean Cointe devrait, dans ces conditions faire le plein des voix de son camp dès le premier tour mais les réserves pour le second seront limitées... A gauche, Guy Blanc, soutenu par l'ancien député PS Daniel Chevalier, risque de jouer les troubles fête dans la confrontation entre Karine Berger pour le PS et Jean Claude Eyraud pour le Front de Gauche. Là, les jeux sont loin d'être faits.

Au final, ce seront donc 11 candidats qui vont s'affronter, contre 14 en 2007 et 18 en 2002. Il semble que le jeu électoral intéresse moins ces derniers temps.

Dernier tract de Karine Berger distribué sur le marché. Elle met en avant la nécessité de donner une majorité forte à François Hollande à l'Assemblée nationale. Deux ou trois choses qui interrogent dans ses propositions: la volonté afffirmée du retour du déficit public à moins de 3% du PIB et le retour à l'équilibre des comptes. Aucune nouvelle source de revenus pour l'Etat n'étant mise en avant, cela risque de nous ramener vers la diminution des dépenses publiques (alors que K. Berger affirme nécessaire de faire le choix des services publics de proximite) et de limiter grandement la mise en oeuvre du changement annoncé ! Concernant la retraite à 60 ans, elle précise, "pour ceux qui auront les annuités" ( mais combien d'annuités ?). On sait bien qu'il suffit de jouer sur les annuités pour que la retraite à 60 ans, même inscrite dans la loi, ne veuille plus rien dire ... Enfin , la relance annoncée de la construction de l'Europe, même suivie des mots solidarité, croissance, emploi n'a pas beaucop de sens si l'on ne remet pas en cause fondamentalement la construction européenne actuelle, basée essentiellement sur la satisfaction des marchés financiers.

Rappel : le jeudi 24 mai, à Veynes, le Front de Gauche organise une fête musicale et une Assemblée citoyenne au Jardin public à 20 h en présence des candidats....

17/05/2012

Vues d'ici (7) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes.

Les candidatures se multiplient comme les petits pains ces derniers jours. Après le MODEM, c'est le Front National et Lutte Ouvrière qui viennent de faire connaître leurs candidats dans la 1ere circonscrption. Nous en sommes donc à 9 candidats !

Ces deux formations n'ayant pas de militants sur place ont du faire appel à des candidats extérieurs aux Hautes Alpes. Pour le FN ce sera Elodée Monier, 31 ans, secrétaire comptable, qui vient du Var et pour Lutte Ouvrière, Fabrice Rosay, enseignant, qui vient de l'Isère. Désolé, je n'ai pas trouvé de photos de ces deux candidats pour illustrer cette note ....

Mardi soir, débat à Gap, à l'appel d'un collectif d'associations, avec la présence de 7 candidats de la 1ere circonscription. 5 mn chacun pour s'exprimer sur des sujets très vastes ( la paix, la solidarité internaitonale, la dette, etc...). Baucoup trop court ! Une perle tirée du débat : la définition du RSA selon Jean Cointe : " Le revenu social assisté", décidemment Sarkozy et ses attaques contre les "assités" auront laissé des traces !

Ce matin tractage sur le marché de Veynes pour le Front de Gauche. Bonne ambiance au sein du Front de Gauche, tout le monde est sur la même longueur d'onde et tire ppour la victoire de Jean Claude Eyraud. Bon accueil de la population. Karine Berger était là aussi pour le PS (finalement, elle n'est pas encore ministre cette fois !). Jean Cointe est aussi venu faire un petit tour avec sa suppléante, vite repartis avec cette réflexion désabusée sur la difficulté pour la droite de se faire entendre à Veynes qui est effectivement un vraie terre de gauche.

15/05/2012

Vues d'ici (6) - Les élections Législatives vues de la 1ere circoncription des Hautes Alpes

Voilà que Jean Cointe me visite ! Mon dernier billet l'a fait réagir dans les termes ci-dessous :

 

"Cher Monsieur Cottet ,
il n'a jamais été question, à un moment ou à un autre , que JM Arnaud soit candidat aux législatives , ou alors ce candidat n'aurait représenté que lui même , étant transfuge du Modem et relatif nouvel adhérent de l'UMP : Ces déclarations n'ont servi qu'à alimenter le buzz médiatique ,
Je rappelle que , avec l'étiquette UDF , puis Modem , Arnaud n'a pas dépassé plus de 16 % des voix au premier tour des deux dernières consultations, il n'est donc pas qualifié pour jouer l'augure.

Quand à mon éventuel plantage que vous vous plaisez à reformuler , je vous conseille plus de modération dans vos avis.....

Bien à vous ,

Jean Cointe"

C'est fou comme ils s'aiment à l'UMP. C'est pique contre pique ! Nous retiendrons donc que J.M. Arnaud n'est ni candidat, ni qualifié ...

Il me conseille plus de "modération" dans mes avis. Désolé, Monsieur Cointe, je ne suis pas un modéré ! Bon, à  l'UMP la modération, ils ne connaissent pas trop non plus, sauf peut-être pour les augmentations de salaire, pour la politique sociale. Oui, là ils sont vraiment modérés !

Un nouveau venu dans la course : un candidat du MODEM, Thierry Pajot.  Il a fait son apparition lors du débat public organisé hier soir à Gap sur les questions de ruralité. Il est directeur d'école à la Faurie, un petit village du Buëch.

 

Le Front de Gauche poursuit sa campagne. Il organise une Assemblée Citoyenne accompagnée d'une fête musicale au Jardin Public de Veynes, le 24 mai 2012 à partir de 18h00, en présence des candidats, Jean Claude Eyraud et Franck Gatounes.

A suivre ....

Lettre de Jean-Luc Mélenchon au Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault

 

 

Monsieur le Premier Ministre, Cher camarade,

 

L'élection de François Hollande et votre nomination ouvrent une possibilité pour qu'enfin les exigences de notre peuple soient entendues. Composante décisive de la victoire, les nôtres veulent recueillir les fruits du changement.

Je sais que tout ne se fait pas en un jour. Pour l’immédiat cependant je veux attirer votre attention sur la situation intolérable d’une vingtaine d’entreprises emblématiques et de leurs salariés.

Certaines décisions peuvent immédiatement être prises par simple décret ou par l’action du gouvernement pour résoudre ces situations d’urgence. Notamment pour faire appliquer les décisions de justice rendues en faveur des salariés. Agissez pour faire appliquer les jugements qui ont donné raison aux ouvrières de Sodimédical et ordonné le versement de leurs salaires non payés depuis sept mois.

D'autres propositions nécessitent des modifications législatives. Je forme le vœu qu’elles soient soutenues dès cet été par le gouvernement lors de leur présentation à l’Assemblée nationale par les députés du Front de Gauche.

Par la loi, il est possible dès à présent de stopper l’hémorragie industrielle grâce à :

L'interdiction des licenciements boursiers et suppressions d’emplois dans les entreprises bénéficiaires. Cette mesure de bon sens économique vise à empêcher des saccages comme ceux deContinental ou Samsonite. Elle empêcherait les actionnaires de préparer de nouvelles suppressions d’emplois dans des groupes bénéficiaires, de l’automobile (PSARenault etc), à la chimie (Sanofi-Aventis) en passant par les banques.

La création d'un droit de véto des élus du personnel en cas de fermeture ou délocalisation et l'obligation d'examiner les propositions des salariés. Ces droits nouveaux des travailleurs permettraient par exemple aux salariés de l'automobile de Sevelnord ou de PSA Aulnay de faire entendre leur point de vue à des actionnaires jusqu'ici tout puissants.

Un droit de préemption de l'activité par les salariés réunis en coopérative, avec un soutien juridique et financier public, comme le réclame depuis plus de 600 jours les salariés de l'usine Univelever-Fralib. Un tel droit aurait aussi permis d'envisager sous une perspective autrement plus positive la reprise de l'activité de SeaFrance.

-  L'adoption de sanctions pour punir les atteintes aux"éléments essentiels du potentiel économique de la Nation" prévues à l’article 410-1 du code pénal. Parmi ces sanctions devrait figurer la réquisition des sites industriels d'intérêt général en danger. C'est le cas d’ArcelorMittal à Florange où l'arrêt des hauts fourneaux menace la souveraineté industrielle de la France en matière d'acier. Un tel droit de réquisition empêcherait également le dépeçage d'Arkéma, leader français du PVC. Il permettrait également de dissuader des entreprises comme Alstom de se séparer d'activités hautement qualifiées comme la fabrication des ailettes de turbines.

-  L'instauration de visas sociaux et écologiques aux frontières pour empêcher le dumping social ou environnemental. Ces protections passent aussi par des mesures d’harmonisation sociale par le haut dans les entreprises de transports, en particulier maritime où des milliers d’emplois sont menacés comme à la SNCM et à la CMN.

La mise en place de « plans écologiques de filières industrielles » pour mettre en relation les entreprises entre elles autour d'un projet ambitieux comme, par exemple, entre la papeterieM'Réal dans l'Eure et la raffinerie Petroplus en Seine-Maritime.

- La protection des sous-traitants par la responsabilisation des entreprises donneurs d'ordre, permettrait de pérenniser de nombreuses productions de haut niveau comme celle dePreventGlass, des Fonderies du Poitou ou encore de Faurécia.

 

Enfin, Monsieur le Premier Ministre, je vous demande solennellement d'intervenir pour faire cesser les poursuites engagées par le précédent gouvernement contre de nombreux syndicalistes comme Xavier Mathieu ou les agents "robins des bois" d'EDF et de GDF.

 

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Premier Ministre, cher camarade, l'expression de ma très haute considération.

12/05/2012

Vues d'ici (5) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes

Bon, il semble qu'à l'approche des échéances de dépôt des candidatures, les choses se précisent un peu.

 

C'est entre lundi 14 mai et mercredi 16 mai que les candidats devront déposer officiellement leure candidature en Préfecture. Un  des candidats présumés à droite vient de faire savoir qu'il rentrait dans le rang. Jean Michel Arnaud, Conseiller général, maire de Tallard, à qui certains prétaient l'intention de se présenter à finalement déclré qu'il obéissait aux décisions de l'UMP et qu'il ne se présentait pas contre le candidat investi officiellment, Jean Cointe.

Il n'est tout de même pas allé jusqu'à dire qu'il soutenait sans état d'âme cette candidature, laissant même entendre qu'on ferait le bilan à droite après le second tour. Le sous-entendu est clair : Cointe va se planter ! Il appelle même ceux qui se reconnaissent dans sa démarche centriste et humaniste de le rejoindre. Pour quel objectif ? ce n'est pas précisé ...

Toujours à droite, Pascal Lissy, de son côté, a fait savoir qu'il n'avait encore rien décidé et que ses camarades de la Gauche moderne ( si, si c'est comme cela qu'ils s'appellent ... même s'ils sont de droite !) qui le présentent comme candidat, ont été un peu vite en besogne...

Vus les résultats de Sarko à la présidentielle, les volontaies se bousculent un peu moins nombreux aux portillons de la droite !

 

A gauche, le Front de Gauche avec Jean Claude Eyraud a lancé officiellement sa campagne lors d'une conférence de presse, vendredi 10 mai.

 

A suivre ....

 

 

 

 

11/05/2012

Élections législatives : les associations de solidarité vous invitent


Invité

Faites-vous votre avis à partir des propositions des candidats de la 1ère circonscription des Hautes-Alpes.
Paix - Justice - Développement - Solidarité
Rencontre citoyenne mardi 15 mai 2012 à partir de 20 heures
Salle Le Royal - rue Pasteur - Gap (05)
Entrée libre
L’ensemble des candidats a été invité.
Des candidats représentants la diversité de l’échiquier politique ont annoncé leur participation :

Karine Berger (Parti Socialiste)
Guy Blanc (Divers gauche)

Jean Cointe (UMP)
Bernard Derbez (Europe.Ecologie Les Verts)

Jean-Claude Eyraud (Front de Gauche)

20h : Accueil – Stands associatifs
20h30 : Introduction générale – déroulement de la soirée
20h45 : 1ère Table ronde  « Dépenses militaires, désarmement et culture de la Paix »
¨ Introduction du sujet et questionnement des candidats par le Mouvement de la Paix
21h20 :  2ème Table ronde « Développement, dette »
¨ Introduction du sujet et questionnement des candidats par ATTAC, le CCFD – Terre Solidaire et E’changeons le monde
21h55 : 3ème Table ronde « Economie, Justice sociale »
¨ Introduction du sujet et questionnement des candidats par les Chrétiens du Monde Rural, le Secours catholique et le Secours populaire français.
22h30 : Conclusion de la soirée

Un évènement en partenariat avec



Informations :
Le Mouvement de la PaixCentre social du Centre-Ville Rue Pasteur prolongée05000 GAP
Téléphone : 09.63.42.24.83
Courriel : 05@mvtpaix.org

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique