logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/03/2009

A demain, dans la rue, ici et partout ... le raz de marée humain !

19:15 Publié dans Agissons | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 19 mars, CGT, manifestation | |  Facebook | |

17/03/2009

Mohamed est libre... jusqu'à quand ?

Branle-bas de combat cet après-midi à Gap pour une vingtaine de militants de la CGT, de Solidaire, du Mouvement de la Paix, du Secours Populaire, de RESF, du NPA et du PCF.

Vers 15h30 nous apprenons que Mohamed, travailleur saisonnier dans l'arboriculture, sans-papiers parce que la Préfecture refuse de lui en délivrer, vient d'être mis en garde à vue par la gendarmerire de Laragne. Aussitôt nous décidons d'un rassemblement spontané devant la Préfecture que nous investissons à une quizaine en demandant à être reçus. La presse écrite et la radio locale sont présents. Mohamed risque l'expulsion !

Après quelques minutes de tractations, nous sommes reçus par le Secrétaire général de la Prefecture qui tente de nous rassurer en affirmant que rien n'est encore décidé sur le sort de Mohamed. Nous partons en affirmant que nous restons vigilants et que nous sommes prêts à nous mobiliser à tout moment de la nuit ou de la journée de demain si c'est nécessaire et que nous revendrons encore plus nombreux et déterminés si c'est nécessaire.

Qui est Mohamed ? De nationalité Marocaine, Mohamed vient en France en 2004 avec un contrat de travail temporaire pour travailler dans l'arboriculture. A l'issue il fait le choix de rester en France et de demander la régularisation de sa situation . Il va de contrats en contrats saisonniers, toujours sans papiers car il ne parvient à se faire régulariser. Il y a quelques semaines, en ayant assez de vivre dans la peur de l'expulsion, il contacte le Réseau Education Sans Frontière (RESF) qui, sur le département, mène le combat pour la régularisation des travailleurs sans papiers. Une conférence de presse est organiseé lors de laquelle, devant la presse et les photographes, il dit sa volonté de rester vivre et travailler en France ( il n'a plus d'attache au Maroc). faisant ainsi preuve d'un grand courage et d'une grande détermination. Plusieurs organisations interviennent auprès de la préfecture pour demander sa régularisation sans succès. Mohamed n'est pas ingénieur, il n'est pas marié, n'a pas d'enfants, ne travaille pas dans un métier dit "en tension". Et nous en sommes là lorsque nous apprenons sa mise en garde à vue cet après-midi.

La mobilisation rapide vient de payer. Nous venons d'apprendre que Mohamed a été remis en liberté par la gendarmerie et la Préfecture parle d'en rester là.... Mais nous savons bien que la menace pèse de l'expulsion de Mohamed, à chaque minute. Preuve a été faite que la mobilisation rapide est efficace peut empêcher l'expulsion. En mettant en lumière les conséquences concrètes et inhumaines de la politique Sarkozyste à l'égard des sans-papiers nous les gênons car ils veulent faire ça avec le moins de publicité possible.

Nous allons donc rester mobilisés et vigilants !

01/03/2009

Nous aussi...

Je viens de signer cette pétition qui me semble fondamentale pour les libertés ... fondamentales. Mon engagement syndical me conduit à recevoir, lors des permanences, des personnes de toutes origines, de toutes nationalités. Jamais je ne demande si leurs papiers sont en règle... Demain, peut-être une descente de police dans les locaux syndicaux pour vérifier les papiers des salariés en difficulté ??? C'est intolérable !

"Le 17 février dernier, un compagnon d'Emmaüs en situation irrégulière a été arrêté suite à une intervention des services de police dans les locaux de la communauté de la Pointe Rouge à Marseille.

Une telle arrestation va à l'encontre du principe d'accueil et de secours inconditionnel des personnes démunies quelle que soit leur situation.

Après avoir pris connaissance des investigations diligentées par la police au sein de la communauté d'Emmaüs de Marseille, nous, soussignés, reconnaissons avoir nous-mêmes priviligié l'accueil et le secours de personnes, fragilisées ou démunies, rencontrées à l'occasion de notre engagement professionnel, associatif ou militant, sans nous préoccuper au préalable de leur situation au regard de la loi."


Premiers signataires
Louis Bartolomei, Magistrat honoraire, ancien avocat général près la cour d'appel de Lyon, Chevalier dans l'ordre national du mériteAlain Badiou, PhilosopheChristian Bruschi, agrégé des facultés de droit, avocat au barreau de Marseille Nicole Lorant, ancienne présidente de chambre de la cour administratived'appel de LyonJacques Bonnadier, journaliste honoraireFrançois Berger, magistrat honoraire, ancien président de chambre au tribunalde grande instance de LyonGérard Périer, professeur de lettres honoraire, fondateur de l'universitépopulaire Jean Lorant, professeur des universitésFlorence Pazzottu, auteurChristine Francou, ép.Bartolomei, juge des enfants, vice présidente au tribunal de grande instance de MarseilleMyrtho Bruschi, Avocate au barreau de Marseille

Si vous souhaitez soutenir cet engagement :

http://placeauxdroits.net/petition2/?petition=16

medium_placeauxdroits.jpg

17/02/2009

Les Amoureux au ban public

Même après la Saint Valentin, soutenez les Amoureux au ban public

Sensibles aux difficultés vécues par les couples franco-étrangers en raison du durciement continu des lois sur l'immigration, plusieurs artistes se mobilisent .

medium_vignetterecto.jpg


Connaissez-vous le mouvement, "Les Amoureux au ban public" ? Il est à l'origine d'actions pour le droit des couples mixtes ( français - immigrés) à vivre en famille.



Aujourd'hui, pour donner un écho plus large à leurs campagnes, plusieurs artistes se sont associés. Sensibles à la situation des couples franco-étrangers, Rodolphe Burger, Claire Denis et Mathilde Monnier, ont mobilisé d'autres talents pour la conception de chansons et de vidéos autour d'une reprise de Georges Brassens, « Les amoureux des bancs publics ».
Jacques Higelin, Sandra Nkaké, Petra Magoni, Rokia Traoré, Spleen, ainsi qu'un groupe de slameurs, Spoke orchestra et le dessinateur Wozniak ont répondu à cet appel.
Et pour l'occasion, les couples mixtes se sont également engagés sur le plan artistique en se constituant en chorale et en participant au film.

Au-delà de la médiatisation des actions, la commercialisation de ce disque se veut un moyen de contribuer au fonctionnement de la campagne pour en assurer la pérennité.

Ils font aujourd'hui appel à notre soutien pour finaliser ce projet dans de bonnes conditions. En effet, malgré une participation bénévole des artistes, de nombreux frais incompressibles ont été engagés (frais de déplacement des artistes et des couples, fabrication du CD, etc..)

Contenu du Disque (illustrations de Wozniak) :
« Les Amoureux des Bancs publics »
(Rodolphe Burger, Jacques Higelin, Sandra Nkaké)
le slam de D’de Kabal
(D’de Kabal, Spoke Orchestra)
le slam collectif
(Spleen, Petra Magoni, Abd el Haq, Félix, Hayet, Elza, Ucoc)
la Déclaration Universelle des Droits des Amoureux
(Les « Amoureux au Ban Public, Petra Magoni, Rokia Traoré)
le clip
(co-réalisation : Claire Denis et Mathilde Monnier)
le making-of
(Images et Réalisation de Sophie Blais, photos V. Bitaud

Une souscription au prix de 15 euros permettra de réserver un disque que vous recevrez début avril.

Alors, un geste pour les amoureux ....

Pour en savoir plus et réserver votre disque : http://www.amoureuxauban.net

medium_logo.3.jpg

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique