logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/04/2012

En Marche - Episode 19 - On a repris la Bastille - 2_


EP.19 - En marche: On a pris la Bastille -... par PlaceauPeuple

Le 18 mars, anniversaire de la Commune, le Front de Gauche lance sa campagne officielle par une grande marche pour la 6e république. De toute la France, des milliers de militants convergent vers la place de la Nation pour prendre la Bastille. Plus de 100.000 citoyens s’y sont retrouvés en marche vers la Révolution citoyenne.

29/03/2012

Barcelona 08.02.12 'Esto no es crisis, se llama capitalismo' rumba catalana

24/03/2012

En marche - Episode 18 : On a pris la Bastille - Acte 1


EP.18 - En marche : On a pris la Bastille -... par PlaceauPeuple

Le 18 mars, anniversaire de la Commune, le Front de Gauche lance sa campagne officielle par une grande marche pour la 6ene république. De toute la France, des milliers de militants préparent l'évènement avant de converger vers la place de la Nation pour prendre la Bastille : l’insurrection civique est en marche

03/03/2012

FRALIB LA LUTTE CONTINUE

Au bout de 521 jours de lutte, nous avons enfin été reçus à Matignon par un conseiller social et un conseiller technique en entreprise, deux collaborateurs politiques du 1er Ministre François FILLON. Nous nous y sommes rendus, accompagnés de nos structures et de nos experts. Une nouvelle fois nous avons dénoncé le comportement d’UNILEVER dans cette scandaleuse décision de fermeture de notre usine et présenté notre solution alternative qui constitue un véritable plan de sauvegarde de l’outil industriel et de nos emplois.

A cette occasion, nous avons pu constater qu’ils avaient une bonne connaissance de notre dossier, il ne nous a pas échappé qu’ils ont des contacts réguliers avec le groupe UNILEVER. Ceci explique peut-être leur réticence à s’engager sur notre demande d’organiser rapidement la tenue d’une table ronde avec les ministères concernés, les collectivités territoriales, et UNILEVER. Après avoir beaucoup insisté sur la nécessité d’une table ronde, pour qu’UNILEVER assume ses responsabilités tant économiques que sociales de leur décision. Forts de notre solution alternative, forts de nos arguments, de nos initiatives et notamment celle du 24 février qui a réuni l’ensemble des candidats de gauche à l’élection présidentielle, forts du nombre de salariés qui attendent la reprise immédiate de l’activité de l’usine. Nous les avons contraints à s’engager à nous répondre avant le 7 mars 2012, date à laquelle UNILEVER pense conclure sa 3ème procédure d’information et de consultation du Comité d’Entreprise.

Nous continuons à travailler sur notre solution alternative et à l’élaboration d’une convention de partenariat avec le partenaire industriel que nous publierons en début de semaine prochaine.

Encore et toujours :continuons le Boycott de LIPTON

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né  il y a  120 ans à MARSEILLE,L’Eléphant est Français en Provence il doit rester.

Amicalement les salariés de FRALIB en lutte.  Consulter  notre site internet :http://cgt.fralibvivra.over-blog.com/ http:// www.udcgt13.fr/ http://www.fnafcgt.fr/ http://www.cgt-fralibvivra.fr/

14/02/2012

Imposons-nous


Imposons-Nous par Imposons-nous

11/02/2012

Soutien à Serge Letchimy - Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy

Le président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer a indiqué qu’il réunirai le bureau de l’Assemblée suite à la demande de sanctions de l'UMP contre Serge Lechtimy, député de Martinique, qui a refusé le petit arrangement des excuses, après sa question au gouvernement du 7 février dernier.
Les sanctions du bureau peuvent être importantes : censure (condamnation publique des propos), suspension plus ou moins longue des indemnités parlementaires et, au maximum, exclusion temporaire de l’Assemblée...
J'adhère au discours de Serge Letchimy et trouve sa réaction parfaitement appropriée suite aux déclarations du ministre Guéant. Serge Latchimy n'a pas à s'excuser. Je demande que toute sanction soit abandonnée et que sa liberté de parole soit respectée.

 



Signer la pétition
- Voir les signataires

Serge Letchimy, interroge le premier ministre, sur les propos de C. Guéant (séance des questions au gouvernement, Assemblée Nationale, 7 février 2012)...


"M. le Premier ministre,

Nous savions que pour M. Guéant, la distance entre « immigration » et « invasion » est totalement inexistante, et qu’il peut savamment entretenir la confusion entre civilisation et régime politique.
Ce n’est pas un dérapage !
C’est une constante parfaitement volontaire !
En clair : c’est un état d’esprit et c’est presque une croisade!
M. Guéant, vous déclarez, du fond de votre abîme, sans remords ni regrets, que «toutes les civilisations ne se valent pas». Que certaines seraient plus « avancées » ou « supérieures » à d’autres.

Non, M. Guéant, ce n est pas du bon sens» !
C’est simplement une injure faite à l’homme !
C’est une négation de la richesse des aventures humaines !
Et c’est un attentat contre le concert des peuples, des cultures et des civilisations !

Aucune civilisation ne détient l’apanage des ténèbres ou de l’auguste éclat !
Aucun peuple n’a le monopole de la beauté, de la science, du progrès, et de l’intelligence !

Montaigne disait que « Chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition ».
J’y souscris.
Mais vous M. Guéant, vous privilégiez l’ombre !
Vous nous ramenez, jour après jour, à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration, au bout du long chapelet esclavagiste et colonial.
M. Guéant le régime nazi, si soucieux de purification, si hostile à toutes les différences, était-ce une civilisation ? La barbarie de l’esclavage et de la colonisation, était-ce une mission civilisatrice ?
Il existe, M. le Premier Ministre, une France obscure qui cultive la nostalgie de cette époque que vous tentez de récupérer sur les terrains du front national.

C’est un jeu dangereux et une démagogie inacceptable.
Mais, il en existe une autre vision : celle de Montaigne, de Montesquieu, de Condorcet, de Voltaire, de Schœlcher, de Hugo, de Césaire, de Fanon, et de bien d’autres encore !
Une France qui nous invite à la reconnaissance que chaque homme,..."

M. Letchimy est alors censuré par le président de l’Assemblée.

Voici la fin de son intervention...

"Une France qui nous invite à la reconnaissance que chaque homme,dans son identité et dans sa différence, porte l’humaine condition, et que c’est dans la différence que nous devons chercher le grand moteur de nos alliances !

Alors M. le premier ministre : Quand, mais quand donc votre ministre de l’intérieur cessera t-il de porter outrageusement atteinte à l’image de votre gouvernement et à l’honneur de la France ?"

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique