logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

27/01/2012

Edem doit être régularisée!

Les Amoureux au banc public lancent une pétition qu'il est urgent de signer pour empêcher l'expulsion d'Edem dont la situation est expliquée ci-dessous. Pour signer la pétition : www.amoureuxauban.net

action.urgente.png

"Edem, togolaise, et Jean-Loup, français, vivent une relation amoureuse depuis Juin 2010 et se sont mariés au Togo le 23 Décembre de la même année. Après avoir obtenu au bout de six mois (!) la transcription de leur mariage sur les registres de l’état civil français, Edem est entrée en France avec un visa de court séjour le 8 juin 2011.

Peu de temps après son arrivée en France, Edem dépose une demande de titre de séjour auprès de la préfecture du Gers afin de pouvoir vivre auprès de son époux sur le territoire français. Mais le 29 Septembre, le Préfet rejette cette demande et prononce à son encontre une obligation de quitter le territoire français dans un délai d’un mois. Motif : son visa touristique ne lui permet pas de demander un titre de séjour et son éloignement de France ne porterait pas atteinte à sa vie privée et familiale.

En effet, étant mariée à l’étranger, Edem ne remplit pas les conditions exigées par l’article L212-2-1 du CESEDA (entrée régulière, mariage en France et 6 mois de vie commune) pour prétendre à l’octroi d’un visa de régularisation  en France. Si le couple s’était marié en France, Edem aurait obtenu ce visa de régularisation sans avoir besoin de retourner au Togo pour en faire la demande, mais aujourd’hui, elle s’attend à être expulsée dans les prochains jours par l’Administration française."

15/01/2012

Appel : Contre le logement cher, baisse des loyers.

Le lancement de la campagne unitaire contre le Logement cher initiée par la Fondation Copernic et le DAL à l'appel de la Plate-forme Logement des Mouvements sociaux a été un succès ce lundi 9 janvier. Il reste à l'installer dans la campagne présidentielle. Pour ce faire, nous vous proposons de signer et de relayer largement la pétition

Les chiffres sont formels, jamais les loyers et les prix l’immobilier n’ont été aussi chers dans notre pays, rapportés aux revenus des locataires et des accédants.

Ereintés par l’érosion de leur revenus par la hausse des prix dans tous les domaines de la vie courante, l’énergie, le carburant, l’eau, l’alimentation, les soins… les fins de mois sont de plus en plus difficiles  pour les couches populaires et les classes moyennes, les jeunes, les salariés, les migrants…
Payer son loyer nécessite des sacrifices toujours plus élevés, tandis que les bailleurs privés, les milieux de l’immobilier s’enrichissent sans fin. En 2009, les profits se sont élevés à 65 milliards d’euros, dont 35 sont des « surprofits » tirés de la flambée et de la spéculation.

Même dans les HLM, les loyers ont grimpé plus vite que les revenus, d’autant que chaque année de nouvelles économies sont faites sur les allocations logement.

A mesure que les réformes ont usé le droit et la stabilité des locataires, les bailleurs ont imposé leur joug. Aujourd’hui la majorité des Français a peur de se retrouver un jour à la rue. Pourtant, messieurs les bailleurs, que seriez vous sans les locataires qui chaque mois alimentent votre rente ?

Nous locataires, accédants, ou citoyens solidaires, appelons à  une mobilisation responsable, afin que notre personnel politique prenne toutes les mesures nécessaires à une baisse généralisée et rapide des loyers et des traites immobilières, pour mieux satisfaire des besoins fondamentaux plutôt que la rente, pour créer des emplois plutôt que de spéculer.

Nous exigeons un encadrement des loyers, un plafonnement généralisé entrainant une baisse immédiate de 10% de tous les loyers et des traites y compris en HLM, jusqu’à 20% pour les loyers chers, renforcée par une revalorisation des allocations logement.
Nous exigeons, pour ceux qui dorment dans des taudis ou dans la rue, que soient respectées et appliquées les lois pour le droit au logement, pour le droit à un accueil inconditionnel,  et pour la mobilisation des logements vides.

Nous sommes décidés, après avoir signé cette pétition, à révoquer le prélèvement automatique du loyer et des traites, et à le remplacer par un autre mode de paiement (virement bancaire, mandat, chèque, … ).

Dans un deuxième temps, si les responsables politiques et les bailleurs refusent de prendre en compte notre indignation et d’agir, nous participerons à un mouvement concret de contestation des loyers chers et du logement inabordable, et nous soutiendrons ces initiatives.

Un toit c’est  un droit !

 

Poursigner la pétition :

contrelelogementcher.org
baissedesloyers.org

29/12/2011

CONTRE LA RÉHABILITATION DE LOUIS RENAULT ET L'INDEMNISATION DE SES HÉRITIERS



Le 16 janvier 1945, le général de Gaulle, Président du Gouvernement provisoire de la République française, signa une ordonnance de nationalisation des usines Renault pour cause de collaboration avec l’ennemi.

L’ordonnance n°45-68 parue au Journal Officiel du 17 janvier 1945 expose ainsi les fondements de la nationalisation (p. 222-224) :

« Alors que les livraisons fournies par la société Renault à l’armée française s’étaient montrées notoirement insuffisantes pendant les années qui ont précédé la guerre, les prestations à l’armée allemande ont, durant l’occupation, été particulièrement importantes et ne se sont trouvées freinées que par les bombardements de l’aviation alliée des usines du Mans et de Billancourt. »

L’ordonnance fixe ensuite les objectifs de la nationalisation :

  • dissolution de la Société Anonyme des Usines Renault (SAUR) ; confiscation de ses biens et de ceux de son président, Louis Renault, qui est décédé avant sa comparution en justice et dont la complicité avec l’occupant nazi est pleinement établie.

  • institution de la Régie Nationale des Usines Renault, acte majeur de la poursuite et du développement des activités de cet ensemble industriel. L’article 7 des statuts précise que la Régie Nationale « a pour objet de continuer dans l’intérêt exclusif de la Nation l’exploitation de la société dissoute… »


L’ordonnance 45-68 prévoit de plus le règlement de la question des biens de L. Renault qui ne sont pas dévolus à la Régie Nationale (article 6). Un accord définitif est conclu entre l’État et les héritiers, le 15 mars 1947.

Aujourd’hui, les petits-enfants de Louis Renault renient cet accord. Ils ont porté plainte contre l’État en utilisant pour ce faire la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) dont ils demandent l’application rétroactive. Ils sollicitent ainsi des dommages et intérêts qui pourraient se compter en milliards d’euros, et qui seraient à la charge des contribuables. Ils montrent ainsi que leur principale motivation n’est pas la défense de la mémoire d’un grand-père qu’ils n’ont pas connu, comme ils le prétendent sur les plateaux de télévision, mais un simple intérêt financier.

Cette demande d’indemnisation s’appuie sur une campagne de presse unilatérale, disposant du soutien de nombreux médias, y compris ceux du service public audio-visuel, de blanchiment de Louis Renault, champion de la collaboration industrielle française au service des armées nazies. Cette campagne porte atteinte à l’honneur de la Résistance et de la France qui signa à Berlin la capitulation sans condition du IIIe Reich.

La vérité ressort des archives de 1935 à 1944, aujourd’hui consultables. Elles mettent en lumière le rôle déshonorant de pourvoyeur des armées du IIIe Reich que Louis Renault assuma avec un zèle inégalable dès août 1940 et jusqu’en août 1944.


Louis Renault aux côtés d'Hitler en 1939

De même, Louis Renault fut le plus féroce organisateur de la répression anti-ouvrière. Dès l’avant-guerre il se distingua contre les « Renault », notamment à Billancourt après la grève de novembre 1938. Pendant l’occupation, il mit ses réseaux de mouchardage et de délation au service de la chasse policière aux résistants, aux militants politiques clandestins et aux syndicalistes. Traqués, dénoncés nommément par la direction de la SAUR à la police, arrêtés, torturés, livrés à la Gestapo, certains comptèrent parmi les fusillés du Mont Valérien, les autres furent internés et déportés. Par son acharnement à fournir aux Nazis toujours plus d’armes en multipliant sa production, Louis Renault porte l’entière responsabilité dans les bombardements anglo-américains sur ses usines, bombardements qui firent à partir de mars 1942 de nombreuses victimes chez les travailleurs et leurs familles.

Ceux et celles qui veulent que la flamme de la Résistance française brille toujours ne peuvent oublier que le président de la SAUR apporta, sans contestation possible au vu des rapports de police de décembre 1941 à juillet 1942, une odieuse contribution à l’effroyable répression pétainiste et hitlérienne. Cette répression frappa les résistants, des gaullistes aux communistes, les syndicalistes, les Juifs promis à l’extermination, les francs-maçons, les républicains et les patriotes, croyants et non-croyants.

Pour l’ensemble de ces raisons, que fait connaître l’association « ESPRIT DE RESISTANCE », l’ordonnance n° 45-68 du 16 janvier 1945 ne doit pas être annulée. Nous vous appelons à signer l’appel  et à le faire connaître.

Recevez, Madame, Monsieur, l’expression de nos meilleures pensées de fidélité aux idéaux de la Libération de la France.

Pierre Pranchère,
ancien résistant Centralien, député honoraire, Président d’Honneur

Marc Lacroix, ancien cadre dirigeant, Président


« Association contre toute révision de l’ordonnance n° 45-68 du 16 Janvier 1945 » Association n° W 751 210 676

e-mail : contact@espritderesistance.fr

Tél. 01 42 01 45 99 Fax 01 42 01 45 99

47, avenue Mathurin Moreau 75019 Pari

 

20/12/2011

Sauvons la ligne Grenoble-Gap.

Signez la pétition pour le maintien des trains sur la ligne Grenoble-Gap ! Imprimer Envoyer

gareUne pétition a été lancée à l'initiative de l'association AGV (Association pour la promotion de la ligne SNCF Grenoble-Veynes). Cette dernière regroupe des usagers de cette magnifique ligne TER Grenoble-Veynes-Gap qui serpente le Trièves en desservant, notamment, les gares de Vif, Monestier-de-Clermont, Clelles-Mens, Lus-la-Croix-Haute puis Veynes...

Outre la desserte pour les habitants, cette ligne est de plus en plus utilisée par les pratiquants de la montagne sans voiture.

En descendant, par exemple, à la gare Clelles-Mens vous pouvez rejoindre facilement le Mont Aiguille, berceau de l'alpinisme. De nombreux autres itinéraires sont possibles à partir de Monestier ou Lus d'où vous pouvez emprunter les chemins de randonnée du Parc naturel régional du Vercors.
Retrouvez-les sur www.changerdapproche.org.

randogareSuite à l'annonce, le mois dernier, de la suppression de trains sur cette ligne à partir de décembre 2011, il nous paraît important de réagir vigoureusement.

En effet, ces dernières années les modifications des horaires, l'introduction de matériel récent, les travaux de voie avaient permis de doubler la fréquentation de cette ligne et montraient que cette dernière pouvait rendre bien des services. Avec ces suppressions de trains c'est un message incohérent qui est envoyé aux usagers actuels et potentiels alors que l'on préconise de toute part d'utiliser toujours plus les transports en commun !

 

Merci de faire circuler et signer cette pétition en ligne pour que l'AGV puisse en faire entendre notre voix dans les prochaines semaines à la SNCF, au Réseau Ferré de France et aux élus concernés !

Signez la pétition en ligne ou
Téléchargez la pétition et renvoyez-là à AGV 38930 Monestier du Percy

18/11/2011

Assemblée citoyenne à Veynes

RIGUEUR ?
AUSTERITE ?
CA SUFFIT !


CE N' EST PAS LA SOLUTION,
C' EST LE PROBLEME !

venez en debattre.

La dette publique ? La fiscalite ? La repartition des richesses ? L'Europe ? La
crise boursiere ? La crise economique et sociale ? Le role de l'Etat ? Une banque
publique pour une monnaie publique ? La mondialisation ? L'environnement ?

Vous avez des idees, des questions, des interrogations ! Venez en debattre !

Avec les partis politiques et les associations qui composent et soutiennent le Front de Gauche

Avec les representants de nos formations, des elus locaux, Jean-Claude EYRAUD et Franck GATOUNES candidats aux elections legislatives 2012 dans la 1ere circonscription des Hautes Alpes.

Nous vous convions a participer a une assemblee citoyenne

A VEYNES

Le Mardi 22 Novembre a 20 Heures 30

4 Rue de Surville (Derriere la Mairie)

 

05/11/2011

LA JUSTICE DU TEXAS REFUSE LES TESTS ADN POUR HANK SKINNER



Quelques jours avant son exécution programmée pour le 9 novembre, la Justice du Texas vient d'opposer son refus à l'autorisation de tests ADN demandée de très longue date par Hank Skinner. Sa défense a immédiatement fait appel de cette décision. Les organisations abolitionnistes françaises  s'insurgent contre ce nouveau déni de justice et appellent à un rassemblement MERCREDI 9 NOVEMBRE(18h30) place de la Concorde à PARIS.

Dans l'urgence, signez et faîtes signer la nouvelle pétition en ligne à l'adresse du Gouverneur du Texas, Rick Perry, exigeant l'annulatuion de l'ordonnance d'exécution ... en cliquant sur ce lien : www.hankskinner.org

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique