logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

13/07/2009

Cet été, un Français sur deux ne partira pas en vacances

pic37214 (2).jpg
Faut-il en rire ou en pleurer, ou en rire pour ne pas en pleurer

05/07/2009

La religieuse d'Hazebrouck

 

22-02-002RELIGIEUSE%2520TU.JPG

 

Une religieuse prend un taxi à Hazebrouck et constate que le beau chauffeur n'arrête pas de la regarder.
Elle lui demande pourquoi il la regarde si intensément.
Il répond : "j' ai une question à vous poser, mais je ne  voudrais pas vous offenser.
Elle répond "Mon fils, tu ne peux pas m' offenser. Quand  tu auras mon âge et aura été une religieuse aussi longtemps que je l'ai été, tu auras vu et entendu à peu près tout. Je suis certaine que  rien de ce que tu pourrais me dire ou me demander ne serait une offense."
"Et bien, j' ai toujours eu le fantasme qu 'une religieuse  me donne un baiser."
Elle répond : "Et bien, nous allons voir ce que nous  pouvons faire. Premièrement vous devez être célibataire et deuxièmement vous devez être catholique."
Le chauffeur du taxi est très excité et dit : "Oui, je suis célibataire et je suis catholique !"
"O.K." dit la religieuse.
"Tournez dans la prochaine contre-allée."
La religieuse comble son fantasme avec un baiser à faire rougir une prostituée.

 

baiser.jpg

Alors qu 'ils reprennent leur route, le chauffeur commence à pleurer. "Mon cher enfant", dit la religieuse, pourquoi pleures-tu ?

"Pardonnez moi d' avoir péché. Je dois confesser que j' ai menti ; je suis marié et je suis juif."
 La religieuse dit: "Ne vous en faites pas. Je m' appelle Christophe et je vais au carnaval eud Dunkerque."

carnaval2003_01.jpg

18/06/2009

Histoire vraie ( parait-il)...

 

EVTNew_Vancouver_Destination_Videototempole_emailed.jpg

 Georges PHILLIPS, un homme d'un certain âge vivant à VANCOUVER au Canada allait se coucher quand sa femme lui dit qu'il avait laissé la lumière dans l'abri de jardin qu'elle pouvait voir depuis la fenêtre de la chambre.

 Georges ouvrit la porte arrière pour éteindre, mais il vit qu'il y avait des personnes dans l'abri en train de voler du matériel.

 Il appela la police qui lui demanda :

 - "quelqu'un s'est-il introduit chez vous ?"

 Il répondit:

 - "non, mais des gens sont en train de me voler après s'être introduitsdans ma cabane de jardin"

 La police répondit:

 - "toutes nos patrouilles sont occupées il faut vous enfermer, et un officier passera dès qu'il sera libre."

 Georges dit:

 - "O.K."

 Puis il raccrocha, et attendit 30 secondes et rappela la police:

 - "Bonjour, je viens de vous appeler pour des voleurs dans mon abri de jardin... Ne vous inquiétez plus à ce propos... je les ai tués"

 Puis il raccrocha.

 Dans les cinq minutes 6 voitures de police une équipe de tireurs un hélicoptère deux camions de pompiers une ambulance et le samu local se présentèrent devant son domicile, et les voleurs furent pris en flagrant délit.

flashpoint.jpg
Metropolitan_Police_car01.jpg

 Un policier lui dit:

 - "je croyais que vous les aviez tués..."

 Georges répondit:

 - "Je croyais que vous m'aviez dit que vous n'aviez personne de disponible ..."

 Histoire vraie...

 Moralité : Il ne faut pas emmerder les vieux.*
le-vieux-rire-heureux-de-couples-jusqu%C3%A0-un-pleure-thumb4925252.jpg

20:27 Publié dans Faut rigoler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vieux, police, vol | |  Facebook | |

06/06/2009

Mai 2012

Nous sommes en mai 2012.

Palais_de_l%2527Elys%25C3%25A9e_Entr%25C3%25A9e.JPG

Un vieux monsieur est assis sur un banc face à l'entrée principale de l'Elysée. Soudain il se lève et se dirige vers le garde républicain de service. Il lui demande : "Bonjour, je souhaite visiter l'Elysée et rencontrer le président Sarkozy". Le garde républicain lui répond : "Ce n'est pas possible, monsieur Sarkozy n'est plus Président de la République".

Le lendemain, le vieux monsieur est  sur le même banc. Il se dirige de nouveau vers le garde républicain et lui demande : " Bonjour, je souhaite visiter l'Elysée et rencontrer le président Sarkozy". Le garde lui fait la même réponse : " Ce n'est pas possible. Monsieur Sarkozy n'est plus Président de la république".

est58.jpg

Le troisième jour, le banc est encore occupé par le vieux monsieur qui revient s'adresser au même garde répiblicain : "Bonjour, je souhaite visiter l'Elysée et rencontrer le Président Sarkozy". Le pauvre garde ne sait plus quoi répondre : " Monsieur, cela fait trois jours que vous me demandez la même chose et je vous réponds que monsieur Sarkozy n'est plus Président de la République".

Le vieux monsieur : "Je sais mais cela me fait tellement plaisir de vous l'entendre dire !".

Le garde républicain se met alors au garde à vous et dit : "A demain monsieur".

09:12 Publié dans Faut rigoler | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blague, sarkozy, elysée | |  Facebook | |

22/04/2009

Sauvons les riches a sauvé ... Jean Sarkozy

Ce mercredi midi, des militants du collectif "Sauvons les riches" ont fait irruption dans le très huppé Rotary Club, à Paris (XVIe), où était reçu Jean Sarkozy, pour l'interpeller sur les inégalités sociales et lui remettre un diplôme de "fils à papa".

medium_12-02-2008_jean_sarkozy2.jpg

Sur" Le Pos"t, un des membres du collectif, Manuel Domergue, raconte comment cela s'est déroulé et explique que les participants ont chanté "Cassez-vous, bande de cons", pour les "pousser dehors".

Comment avez-vous fait pour rentrer dans le Rotary Club?
"Nous avions remarqué qu'il y avait des repas-conférence tous les mercredi à cet endroit. Quand nous avons appris que Jean Sarkozy était reçu ce mercredi, nous nous sommes dit que c'était la cible idéale. C'est l'incarnation même du 'fils à papa' et il symbolise 'le fils du clan des riches'."

"Comme nous étions une quarantaine de personnes (une vingtaine de militants du collectif, accompagnés par une vingtaine de journalistes), nous étions un peu voyants... Mais nous sommes rentrés rapidement et le seul vigile qui était présent n'a pas eu le temps de réagir..."

Quelle a été la réaction de Jean Sarkozy et des membres du Rotary Club quand vous êtes rentrés?
"Jean Sarkozy était à table avec quelques personnes âgées du Rotary Club dans une ambiance un peu coincée... Dès qu'il nous a vus, il a souri et a essayé de prendre cela à la rigolade car il sait ce qu'il faut faire devant les caméras. Mais il riait jaune..."

"Nous lui avons demandé ce qu'il pensait de notre revendication principale (plafonner à 44.000 € les revenus mensuels) et il nous a répondu de manière assez étonnante..."

Que vous a dit Jean Sarkozy?
"Il nous a dit: 'Sur le fond, il y a des riches et des pauvres et il ne faut pas opposer les gens les uns aux autres'. Avant d'ajouter: 'S'il y a des riches, c'est parce qu'ils ont beaucoup travaillé'. Nous avons trouvé cette réponse un peu curieuse car à l'inverse, cela voudrait-il dire que les pauvres n'ont pas beaucoup travaillé? En plus, venant d'un héritier comme lui, qui n'a encore jamais travaillé, nous avons trouvé son explication un peu gonflée..."

"Après, nous lui avons offert un document intitulé "diplôme de 'fils à papa', délivré par 'l'université de Neuilly', avec 'mention Balkany', qu'il a accepté. Après, nous voulions lui donner un 'pack de retour sur Terre', avec des produits de base (comme un ticket de métro ou une baguette de pain) mais nous avons été mis dehors..."

Vous avez été mis dehors?
"Oui, au bout d'un quart d'heure, des gens de la sécurité et des membres du Rotary club nous mettaient des coups dans le dos et nous poussaient pour nous mettre dehors. Certains se sont même mis à chanter: 'Cassez-vous, bande de cons!' Je pensais ces gens un peu plus distingués..."

"La mère de Jean Sarkozy [Marie-Dominique Culioli, ndlr] était également présente. Elle était outrée qu'on s'en prenne à son fils. C'est quand même cocasse: on lui décerne un prix de 'fils à papa' et Jean Sarkozy se fait défendre par... sa mère!"

(Source: Le Post.fr)

05/04/2009

Le lutin du téléphone portable

Un peu de rigolade avant d'aller se coucher.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique