logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/04/2009

Il y a cent ans ... dans les Hautes Alpes (2)

Un faux monnayeur dans les Hautes Alpes

Il se nomme Gabriel Maulier et se présente comme vendeur de produits pharmaceutiques. Il va ainsi à trvaers la région de village en village, nottament dans les vallées de la Souloise et du Buëch.

medium_distribution_pharmacie_medium.jpg


La technique est simple. Notre homme se présente dans chacun des villages chez un débitant auquel il achète pour 10 centimes d'un produit quelconque en payant avec une pièce de 5 francs ... fausse bien entendue.

Il s'agit de pièces à l'effigie de Napoléon III, millésimées 1868. Le faux est reconnaissable à la tranche.
medium_napoleonIII.jpg


En cette année 1909, il a été arrêté par la gendarmerie sur la place du Lycée, à Gap. Son larçin l'a conduit directement à la maison d'arrêt en attendant de comparaître devant les Assises.

medium_2165074470086951885qVnLhk_fs.jpg

05/04/2009

Il y a cent ans ... dans les Hautes Alpes (1)

Un cocher indélicat.

Le 13 janvier 1909, le bureau de Poste de Gap envoie un sac contenant pour 3000 francs de timbres au bureau d'Embrun. Las, ces timbres n'arrivèrent jamais.

medium_arton7-cba58.png


L'enquête ne fut pas bien compliquée pour découvrir que le cocher, un certain Marius Brochier, chargé d'acheminer le sac pour le compte de M.Vivian, entrepreneur du transport des dépêches, s'était servi au passage.

medium_malle-poste-374097.jpg


En effet, le cocher n'avait rien trouvé de mieux que d'essayer de vendre son "trésor" au bureau de St Bonnet.
Après un questionnement rondement mené par la maraichaussée, Brochier avoua son larcin et la cachette du sac. Il n'y manquait que pour 10 francs de timbres.
Verdict : un an de prison ! Cela fait cher du timbre ....

medium_porte-de-prison-1024x768.1216721543.jpg

03/04/2009

L'oreille de Van Gogh

Dans le poème de Prévert, " Complainte à Vincent", publié dans ma note précédente, le poète évoque l'oreille coupée de Van Gogh : "Et le linge devient rouge / L'homme s'enfuit en hurlant". Mais pourquoi s'être coupé l'oreille ?

A l'époque, nous sommes en 1888, Vincent rêve d'une communauté d'artistes unissant fraternellement leurs expériences et leurs recherches : Paul Gauguin vient le rejoindre dans ce but le 23 octobre 1888 et ils commencent à travailler ensemble. Mais les deux hommes s'entendent mal : la tension et l’exaltation permanentes qu’impliquent leur démarche créatrice et une telle urgence de peindre débouchent sur une crise : le 24 décembre 1888, à la suite d'une dispute plus violente que les autres, van Gogh, en proie au délire tente de tuer son compagnon, puis, pour s’auto-punir, se mutile l'oreille gauche avant d'aller l'offrir à une prostitué (décembre 1888). Il est soigné par le docteur Rey dont il peint à cette époque le portrait. En mars 1889, après une période de répit pendant laquelle il peint entre autres l’Autoportrait à l'oreille bandée (janv. 1889), une pétition des habitants d’Arles entraîne son internement à l’Hôtel-Dieu.

Cet épisode illustre la vie et le destin tragique de Vincent Van Gogh.

08/03/2009

Journée de la femme ? Non ! Journée internationale des droits de la femme ...

Un bref rappel pour situer historiquement cette journée. Qui est journée de lutte et de combat.

La journée internationale des droits de la femme (ou journée internationale des droits des femmes) trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

La création d’une « Journée internationale des droits de la femme » a été proposée pour la première fois en 1910, lors de la 2eConférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrivait alors dans une perspective révolutionnaire. Dès 1911, des manifestations sont organisées en Autriche-Hongrie, au Danemark, en Suisse, en Allemagne, puis les années suivantes en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède.
La date n’est tout d’abord pas fixe, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met définitivement en place. Après 1945, la Journée internationale des droits de la femme devient une tradition dans le monde entier.

Une légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu. L’origine de cette journée s’ancre bel et bien dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du XXe siècle.

La Journée internationale des droits de la femme est maintenant reconnue officiellement par les Nations unies en 1977, et en France en 1982.

Loin du folklore dont certains souhaitent entourer cette journée, elle a toute sa légitimité tant au niveau international qu'en France où les femmes ont encore beucoup de chemin à parcourir pour gagner une réelle égalité de traitement que ce soit au travail, dans la vie qutidienne et familiale. Mais leur combat c'est aussi celui des hommes car comment imaginer vivre libres et égaux quand une moitié de l'humanité reste au bord du chemin...

25/11/2008

Les Justes des Hautes Alpes.

L'institut Israélien Yad Vashem reconnaît régulièrement des hommes et des femmes , "Justes", pour avoir apporté une aide en toute conscience à des Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale.

Monument à l'institut Yad Vashem

medium_Justes_Des_Nations_Yad_Vashem.jpg


Aujourd'hui, deux nouveaux Haut-Alpins : Roxane Durand et Soeur Valentine Gontard (décédée) se sont vu remettre l'insigne de "Justes parmi les nations". Elles avaient caché une jeune juive au couvent-lycée Saint Joseph de Gap. Leurs noms complètent ainsi une liste de 11 personnes qui, dans le département, avaient osé cacher et soutenir des Juifs au péril de leur vie. Il s'agit de Joseph Richard ( Jospeh Duchamblo dans la Résistance) de Gap, Paulette et Réaymond Hughes de Rosans, François Lepoire de Briançon, Jean Espitallier de Saint Pierre d'Argençon, d'Adrien Daurelle de Briançon, d'Edmond et Lisa Vercueil et leurs trois enfants de Trescléoux.


medium_180px-Israel-Yad_Vashem_Garden_of_righteous.jpg

Dans le parc de l'Institut Yad Vashem, au pied des arbres, des plaques sont installées en l'honneur des 22 000 justes du monde entier. C'est le jardin des Justes ...

11/11/2008

La guerre des barbares !

Que ce soit à Briançon ...

medium_13520660_p.3.gif


Que ce soit dans le Queyras

medium_MHR93_00050356ZA_T.2.jpg


Que ce soit à Veynes

medium_05-4514.2.jpg


Que ce soit dans chacune des communes de France ..., les édiles, accompagnés de quelques enfants des écoles et de rares citoyens, ont rendu hommage aux soldats morts pour la France et célébré la fin de la Première Guerre Mondiale, en ce 11 novembre.

Déclaration de guerre par l'Allemagne

medium_180px-Kriegserkl_C3_A4rung_Erster_Weltkrieg.jpg


Morts pour la France ? Morts pour l'Allemagne ? Morts pour la Russie ? Morts pour le Royaume Uni ? Morts pour ... Mais au fait pourquoi sont ils morts ces 9 millions d'hommes ? Pour la patrie ? Ou pour l'hégémonie coloniale en Afrique et au Maghreb ? Ou pour le contrôle des mers ou de régions comme les Balkans ?

L'Europe domine alors le monde. Son empire colonial représente la moitié de la surface de la planète. L'enjeu est de savoir quel pays va être le maître économique et politique de cette Europe toute puissante : la France ? l'Allemagne, la Russie, .... ? Dans chaque pays, les puissance capitalistes ont besoin, pour se développer, de contrôler de nouveaux marchés, d'avoir la main mise sur les matières premières, etc... C'est bien là que résident les fondements de cette guerre. Dans la volonté impérialiste de chaque puissance européenne.

Première guerre de l'ère industrielle, l'industrie de l'armement a pu lancer en masse de nouveaux engins, de nouveaux matériaux ( avions, blindés, armes chimiques...).

Soldats anglais victimes des gaz chimiques

medium_180px-British_55th_Division_gas_casualties_10_April_1918.jpg


Au plus grand profit des "barons" de l'Industrie . Barbarie sans nom : 6000 morts et 5000 invalides par jour ! La France a alors perdu 10% de sa population active masculine... Des orphelins par millions, des villages rayés de la carte, des sols pollués par les munitions...

Dans les tranchées, en attendant le carnage

medium_180px-French_87th_Regiment_Cote_34_Verdun_1916.2.jpg


A cela s'ajoute l'esprit de revanche vis à vis des vaincus. Esprit de revanche qui va conduire à étrangler économiquement l'Allemagne et préparer le terrain idéologique de la Seconde Guerre mondiale.

Oui, ce fut bien une guerre de barbares. Les nations dites "civilisées" ont mené leurs soldats dans un carnage sans précédent. Pour une cause qui n'était pas la leur et au plus grand bénéfice de ceux qui, à l'arrière, dans les bureaux feutrés de leurs entreprises engrangeaient les capitaux.

Certains refusèrent cette barbarie et se mutinèrent en 1917. La réponse des barbares fut radicale, on les fusilla. Il fallait à tout prix éviter le risque de contagion au sein d'une armée où les soldats, de plus en plus nombreux, s'interrogeaient sur le bien-fondé de cette tuerie interminable et sans résultat... Fusillés pour l'exemple.

Exécution d'un soldat mutiné à Verdun

medium_125px-1917_-_Execution_C3_A0_Verdun_lors_des_mutineries.jpg


Alors, oui ! Tous les 11 novembre, célébrons l'armistice de 1918.

medium_180px-Waffenstillstand_gr.jpg


Mais surtout souvenons nous des origines de cette tuerie et que la barbarie est dans nos sociétés. La recherche du gain et du profit n'a aucune limite et n'a que faire des êtres humains, simples pions sur l'échiquier économique. L'histoire nous l'a prouvé. Soyons vigilants !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique