logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/07/2010

Jazz à Serres : DEE ALEXANDER

 

Mercredi 21 juillet, le Festival de Jazz de Serres , dans son cadre enchanteur... entre lacs et montagnes ...

 

nous proposait un concert de Dee Alexander, surnommée le « Rossignol » américain.

 

 

Où l’on entend combien le chant est une sorte de seconde voix.  Une aisance à chanter tout ce qui se présente, une façon incroyablement naturelle de mettre les notes sur les mots avec autant d’aisance que de facilité.

Dee Alexander s'inscrit dans la filiation des grandes chanteuses noires américaines Ella Fitzgerald, Nina Simone ou Diane Reeves. Elle appartient au mouvement AACM de Chicago créé dans les années soixante, porteur des revendications du peuple noir et elle se revendique de la grande tradition des chanteuses noires américaines.

Il y a quelque part, chez Dee Alexander, une filiation avec la Great Black Music. Mais l’on s’arrêtera là dans le petit jeu des références tant on a le sentiment avec Dee Alexander de ne pas avoir entendue de voix réellement proche avant elle. Le jeu des influences reviendrait à cacher la réelle personnalité vocale d’une voix jamais formatée, jamais dans l’imitation et toujours dans le chant libéré, le chant habité.

La chanteuse de Chicago investit la musique corps et âme, s’autorise les digressions, sauvage avec ce qu’il faut de retenue. Elle peut autant rester dans le thème qu’improviser sans scat, flirter avec la soul, avec le swing voire avec le free sans aucun artifice.

 Les talents de cette vedette phénoménale s'étend à tous les genres musicaux mais cœur et âme se reflètent de façon très pure dans son interprétation du jazz. Pour narrer et partager ses émotions, Dee Alexander met en scène sa voix et décline à l'infini les variations de son timbre, accompagnée par Miguel de la Cerna au piano, Harrison Bankhead, l'un des plus grands bassistes américains et du géantissime batteur, Yussef Ernie Adams.

 Une grande dame.

Et elle descendit danser avec le public !

 Pour ceux qui veulent le son, c'est ici :

 

Ce n'était pas à Serres mais à Paris.

Actuellement en tournée en France ( Paris, Vannes, Lodève, etc...). Une chance peut-être d'aller l'écouter au détour des vacances.

10/07/2010

Jazz à Serres

Le Buëch va vibrer aux rythmes du Jazz durant la semaine du 17 au 24 juillet 2010. Le village de Serres organise en effet une nouvelle édition de son Festival de Jazz, 8eme du nom....

Cette année à l'affiche : Capucine Ollivier, Dee Alexander,  Aurore Quartet ( Aurore Voilqué), Dmitry Baevsky et Fabien Mary, etc...

Le programme s'ouvre avec l'apéro concert à la Germanette, au bord du plan d'eau, le samedi 17 à 18h30 animé par The Groove Cookers ( Jazz Rock des années 70). Le lendemain, rendez-vous au Bersac pour le concert de Capucine Ollivier Quartet ( Jazz vocal), venue en voisine des Alpes de Haute Provence, et la reprise des standards de Chat Baker, Billy Holiday, Abbey Lincoln ou Stan Getz...

Le 20 juin dernier, Capucine Ollivier donnait un concert live à la radio d'Embrun ( Ram radio). Occasion de la déouvrir avec Jean Bernard Oury à la trompette et Alain Soler à la Guitare. Pour une écoute de meilleure qualité, son site : http://www.capucine-ollivier.ami-asso.fr/

 

Lundi 19 juillet, deux rendez-vous : à 17h00, LNAM Quartet se produira place du Lac à Serres et à 18h30, Swing Label sera à la cafet'U à Veynes pour un nouvel apéro'jazz ( blues, swing et bossa nova). Deux concerts gratuits !

Mardi 20 juillet, c'est à la salle des Fêtes de Serres qu'une rencontre est proposée avec Boris Vian  à travers les lectures de Diane de Montivaut et la musique interpétée par Nicolas Dejean, Sébastien Lalisse, Emilie Bourgeois et Alain Antoni.

 Pour un avant-goût, Vian à St Germain des Près ...

 

Le 21 juillet, nous serons mercredi et, à 21h, Dee Alexander, débutera sa tournée européenne à Serres, au Théâtre de Verdure : soul, swing, blues seront de la partie. Une des plus belles voix de la scène US actuelle, tout droit venue de Chicago.

 

Dee Alexander lors d'un concert donné en Pologne, cela promet un grand moment à Serres !

Le lendemain, jazz manouche au programme ! Avec Auroe Voilqué et son Quartet. Toujours au Théâtre de Verdure de Serres. En plein air donc...

 Le Festival se poursuivra le 23 juillet par un concours de boules ( Trophée du Festival) dès 14h00, Place du Lac et par deux concerts de Clacksound, le premier à 16h00 au Val de Serres et le second à 18h30 sous la forme apéro'jazz Place de la Fontaine à Serres. Du jazz sous toutes ses formes et pour tous les goûts avec Clacksound, et c'est gratuit !

Enfin, le samedi 24 juillet, pour terminer en beauté, le Théâte de Verdure résonnera du sax alto de Dmitry Baevsky, une des valeurs sures de la scène new-yorkaise, et de la trompette de Fabien Mary.

Pour ceux qui ne les connaissent pas, un extrait du concert de Dmitry Baevsky, en septembre 2009, au Duc des Lombards, à Paris.

et Fabien Mary en octobre 2009.

 

Dans le cadre du festival, l'Office du Tourisme de Jazz proposera du 12 au 24 juillet une exposition des oeuvres de Pierre Ballouhey sur le thème "Boules et Jazz". Pour se faire une idée de ces dessins : http://ballouhey.canalblog.com

 Le Jazz en plein air, au bord de l'eau et au milieu des montagnes, c'est ce que propose depuis 8 ans maintenant l'équipe du Festival de jazz de Serres. Et ce qu'il faut souligner, c'est que tout cela est à un prix modique : les concerts payants sont à 15 euros et 12 euros ( si achat d'entrées pour trois concerts)...

 

09/05/2010

Dance me to the end of love

Plusieurs versions d'une même sublime chanson...

 

Une, récente, de Leonard COHEN dont c'est l'un des titre phares depuis 1984...

 

Celle de Madeleine PEYROUX, plus jazzie.

 

Une autre, pas mal non plus, par Piccola Bottega Balthazar

 

 

 

Un quatrième, très minimaliste, mais touchante par The Civil Wars (Joy Williams et John Paul White)

 

 

Que dire de cette version uruguayenne de Jorge Drexler ? Personnelle et intimiste ...

 

 

La version désespérée de Noémi Liba

 

 

Une de mes préférées, celle donnée à Zurich en 2007, par Avalanche Quartet

 

Et une dernière, celle de Mistresse Barbara, version mix

05/05/2010

Leonard COHEN : Take this Waltz

 

Une envie d'écouter Léonard Cohen et de le partager. Si tout va bien, il sera en concert à Grenoble en Septembre....

 

Le texte original du poème de Federico Garcia Lorca, en espagnol.

Pequeño Vals Vienés



En Viena hay diez muchachas,
un hombro donde solloza la muerte
y un bosque de palomas disecadas.
Hay un fragmento de la manana
en el mueso de la escarcha
Hay un salon con mil ventanas


Ay, ay, ay, ay,
Toma este vals con la boca cerrada


Este vals, este vals, este vals,


de si, de muerte y de conac
que moja su cola en el mar

 
Te quiero, te quiero, te quiero,
con la butaca y el libro muerto,
por el melancolico pasillo
en el oscuro desvan del lirio,
en nuestra cama de la luna
y en la danza que suena la tortuga.


Ay, ay, ay, ay,
Toma este vals con la boca cerrada




En Viena hay cuatro espejos
donde juegan tu boca y los ecos,
Hay una muerte para piano,
que pinta de azul a los muchachos.
Hay mendigos por los tejados
Hay frescas guirnaldas de llanto



Ay, ay, ay, ay,
Toma este vals con la boca cerrada


Porque te quiero, te quiero, amor mio,
en el desvan donde juegan los ninos,
sonando viejas luces de Hungria
por los rumores de la tarde tibia,
viendo ovejas y lirios de nieve
por el silencio oscuro de tu frente.


Ay, ay, ay, ay,
Toma este vals con la boca cerrada


En viena bailare contigo
con un disfraz que tenga
cabeza de rio.
Mira que orillas tengo de jacintos
Dejare mi boca entre tus piernas,
mi alma en fotografias y azucenas,
y en las ondas oscuras de tu andar
quiero, amor mio, amor mio, dejar,
violin y sepulcro, las cintas del vals.


Enrique MORENTE interprète le poème original de Lorca sur la musique de Cohen. Egalement sublime !!!



27/03/2010

BRADOUCHKA : LA CHANSON DES OUVRIERS DE SANDOUVILLE

Bradouchka, jeune auteur-compositeur-interprète a écrit une chanson sur les travailleurs de Renault Sandouville.

 

 
"Sandouville"
envoyé par Bradouchka. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Sur FR3, un reportage sur le jeune chanteur, lui même ouvrier.

 

Sur FR3, une présentation de Bradouchka...

13/03/2010

Salut jeannot !

Jean Ferrat s'en est allé en ce samedi de fin d"hiver. Retiré depuis de nombreuses années dans sa retraite d'Entraigues, il aura accompagné nos combats passés de ses chansons  et aura permis au grand public de découvrir la poésie d'Aragon. Un grand de la chanson française, s'en va, un de plus...

La poésie mise en musique ...

 

 

Nos combats mis en musique ... C'est l'engagement de toute une génération résumé en chanson.

 

Salut l'artiste, tu resteras grand à travers les temps !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique