logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/07/2012

Le Choix de la défaite - Par Annie Lacroix-Riz

Conférence donnée par l'historienne Annie Lacroix-Rix (ancienne élève de l'école normale supérieure (Sèvres),  agrégée d'histoire, docteur-ès-Lettres, professeur d'Histoire contemporaine à l'université Paris VII-Denis Diderot) en mai 2010 dans laquelle elle revient sur ses recherches concernant le rôle joué par les classes dirigeantes française, et particulièrement d'un mouvement : la Synarchie, dans les années 1930, préparant la défaite de 1940 et le régime de Vichy.

Passionnant et édifiant ! Cela dure 1h53, mais le temps n'est pas perdu ! C'est celui nécessaire à la connaissance et à la compréhension d'enjeux qui sont bien actuels ....

 

21/07/2012

Une semaine en Périgord - Juin 2012 - 6eme jour : Périgueux

En ce jeudi, un p'tit tour à la ville : Périgueux. 

Une petite heure de route et nous arrivons dans le centre-ville de Périgueux. Deux quartiers distincts sont à visiter. La cité antique et les quartiers médiévaux et Renaissance.

Nous commençons la visite par la cité antique. C'est l'antique Vésone. Le quartier possède encore quelques traces de l'époque gallo-romaine.

DSCF1531.JPG

La rue de la cité nous conduit vers l'église St Etienne de la Cité (XIeme siècle), construite à l'emplacement d'un temple antique dédié à Mars. Il s'agit du premier santuaire chrétien de la cité.

DSCF1533.JPG

Les arènes. Construites au 1er siècle, il n'en reste que quelques pans de murs visibles aujourd'hui. La partie inférieure n'a pas été dégagée du sol et l'espace intérieur est occupé par un jardin public.

DSCF1534.JPG

Dans la quartier de la cité, la maison romane et le Château Barrière présentent des ruines d'édifices du 12eme siècle.

DSCF1535.JPGDSCF1536.JPG

La tour du temple de Vésone se dresse, du haut de ses 24 m, dans un jardin à proximité de Vésunna, le site musée gallo-romain de Périgueux, construit sur l'emplacement d'une vaste maison gallo-romaine. Le temple, dont il ne reste aujourd'hui que la tour fut élevé au 2eme siècle.


La visite du qaurtier de la cité terminé, nous dirigeons nos pas vers le quartier Saint-Front où nous avons prévu de nous restaurer.

Au détour des cours et impasses du coeur de la vieille ville, nous jetons note dévolu sur un petit restaurant, L'Estaminet, situé impasse Limogeanne et dont la terasse est installée dans une cour entourée de magnifiques façades Renaissance. Nous sommes dans la galerie Daumesnil, ensemble de cours et de petites places reliées par des passages. Une bonne cuisine, le calme du quartier pourtant en plein centre ville, le cadre font de l'Estaminet une bonne adresse à Périgueux...

DSCF1537.JPG

Les rues piétonnes du quartier Saint-Front

DSCF1538.JPG

Beau portail renaissance.

DSCF1539.JPG

Au hasard d'une cour, un coup d'oeil furtif sur ce bel hôtel Renaissance.

DSCF1540.JPG

Le long de l'Isle, la rivière qu traverse Périgueux, un ensemble de belles demeures bordent les quais. Ici, la maison de Lur  (XVIeme siècle).

DSCF1542.JPG

Le Vieux Moulin. Cette conctruction à pans de bois, conctruite en encorbellement sur le mur d'enceinte, est en fait un vestige de l'ancien grenier du chapitre. Il surplombait autrefois la rivière et les quais.

DSCF1544.JPG

La cathédrale Saint-Front, présente, au fond de l'abside, un magnifique rétable en chêne et noyer. Bel exemple de sculpture baroque du XVIIeme siècle.

DSCF1547.JPG

La Cathédrale Saint-Front, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, est classée au Patrimoine mondial de l'humanité. Première des églises à coupole, elle fut élevée au XIIeme siècle. Il ne reste plus de l'édifice de l'époque que le clocher à étages. Après sa destruction par les protestants au XVIeme siècle, elle fut véritablement reconstruite au XIXeme siècle par Paul Abadie ( architecte du Sacré Coeur à Paris)

DSCF1549.JPG

Sur la place Saint Louis, la maison Tenant (autrement appelée maison du Pâtissier) est un ancien hôtel des Talleyrand. 

La visite historique de Périgueux terminée nous nous octroyons un moment pour le shoping et le repos à la terrasse d'un bar sur la place du Coderc ( ancien pré aux cochons), avant le retour vers le Bugue. Ce soir, c'est la fête de la musique. Nous décidons d'aller à Sarlat écouter les groupes locaux...

20/07/2012

Une minute avant la fin de l'esclavage ...

Non à l’expulsion et à l’interdiction de retour en France qui frappent Christian ADEDJE !

Melle Béryl SILVESTRE et M. Christian ADEDJE sont pacsés depuis un an et demi. Elle, citoyenne française, lui, ressortissant togolais sont ensemble depuis 2009 et vivent actuellement dans la ville de Montargis. Christian est arrivé en France en 2005 avec un visa étudiant ; il détient aujourd'hui deux masters obtenus de grandes écoles de commerce françaises. Au cours de ces études, il noue en France un grand nombre d'attaches. En 2009, il décroche même un premier emploi et effectue un stage au sein du CROUS de Lyon. Mais l'administration refuse de renouveler son titre de séjour étudiant la même année et Chrsitian bascule alors dans l'irrégularité.

Alors que Christian vit en couple stable avec une Française et qu'il présente toutes les preuves d'une forte intégration en France, le préfet du Loiret lui a notifié en mars 2012 une obligation de quitter le territoire français assortie d'une interdiction de retour de six mois. Le tribunal administratif d'orléans vient de confirmer cette décision. Par cette mesure, l'administration signe non seulement le bannissement de Christian du territoire français et la rupture des liens sociaux et familiaux qu'il y a tissés, mais elle interdit aussi à  une citoyenne française de vivre en France avec l'étranger qu' elle aime.

Le cas de Christian n'est pas isolé ; depuis juin 2011, date à  laquelle l'interdiction de retour sur le territoire français a été créée, plusieurs autres cas de couples franco-étrangers frappés par cette mesure ont pu être recensés.

Nous, signataires de la pétition, nous associons aux Amoureux au ban public et au collectif de soutien au couple qui s'est formé à  Montargis pour exiger :

- l'abrogation de l'expulsion et de l'interdiction de retour en France qui frappent Christian Adedje

- la délivrance à  son profit d'un titre de séjour « vie privée et familiale »

Signez ICI :  http://www.amoureuxauban.net/aabwpc/?p=1278 

Les Amoureux Au Ban Public

Les Amoureux au ban public

16:57 Publié dans Agissons | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

19/07/2012

Une semaine en Périgord - Juin 2012 - 5eme jour : La vallée de la Dordogne.

Encore une journée bien chargée au programme de ce mercredi ensoleillé. Nous partons à la découverte de quelques-uns des plus beaux village de France dans la vallée de la Dordogne...

Première halte : le village de Beynac. Une des merveilles du Périgord. Nous garons la voiture dans l'un des parkings  (payants, toujours payants !) au pied du village et nous entamons la montée vers le château à travers les ruelles.

DSCF1467.JPG

Au bout de quelques minutes de marche, déjà un beau point de vue se dessine sur la Dordogne et ses gabarres.

DSCF1469.JPG

Au détour des ruelles pavées ...

DSCF1470.JPG

Le rue Tibal Lo Garrel, en forte pente, permet d'accéder au château en passant devant l'église, ancienne chapelle du château ( XVeme siècle).

DSCF1471.JPG

Nous parvenons au pied du château en passant sous l'une des anciennes portes de la ville.

DSCF1472.JPG

Arrivés en haut du village, on comprend la position stratégique qu'occupait Beynac tout au long du Moyen Age.

DSCF1473.JPG

Le château de Beynac, reconstruit au XIVeme siècle après sa destruction par Simon de Montfort au XIIIeme siècle, a constitué le décor de plusieurs films dont "Jeannne D'arc" de Luc Besson et "Les Visiteurs 2" de Jean Marie Poiré.

DSCF1474.JPG

En haut du village, le château, les maisons médiévales ...

DSCF1479.JPG

Le sommet du village, en haut de la falaise, offre un panorama éblouissant sur la vallée de la Dordogne et ses nombreux châteaux....

DSCF1481.JPG

Joli point de vue sur la château de Beynac et son donjon du XIIIeme siècle.

DSCF1482.JPG

En redescendant, toujours de beaux panoramas sur la Dordogne.

DSCF1483.JPG

Le château, dominant la falaise. On comprend les guerres que se sont livrés Français et Anglais pour son contrôle durant plus de 200 ans...

DSCF1484.JPG

Au pied de la falaise, les ruelles et belles demeures de Beynac...


Beau début de matinée que cette découverte de Beynac. Nous poursuivons vers La Roque-Gageac, à quelques kilomètres de là. Nous entamons la visite par une promenade sur une gabarre.

 

DSCF1485.JPG

Au bord de la Dordogne, à la Roque-Gageac

DSCF1487.JPG

Arrivée de la gabarre, bateau à fond plat, qui servait naguère à transporter les marchandises au fil de la Dordogne vers Bordeaux. Aujourd'hui, se sont des bateaux de promenade reconstitués à l'identique.

DSCF1489.JPG

Embarqués sur la gabarre pour une promenade d'une heure au fil de l'eau et des châteaux...

DSCF1490.JPG

Le château de Castelnaud, rival de celui de Beynac, vu de la Dordogne.

DSCF1494.JPG

Le pont sur la Dordogne au pied du village et du château de Castelnaud.


Après cette paisible promenade sur la Dordogne, bien refraîchissante en cette chaude journée de juin, et un bon repas à midi, nous entamons la visite du village au pied d'une belle falaise de calcaire. Malheureusement, la falaise est instable et des chutes de pierre ont détruit certaines demeures. Ainsi, la visite du fort troglodyte est inaccessible durant les travaux de consolidation de cette falaise.

DSCF1500.JPG

Au détour d'une ruelle, les toits en tuiles et la Dordogne...

DSCF1501.JPG

La tour du manoir de Tarde se dresse au pied de la falaise

DSCF1502.JPG

La situation plein sud, l'absence de vent, la chaleur de la falaise on permis le développement d'une végétation luxuriante et inattendue dans ce village du sud-ouest. Les plantes exotiques ( laurier-rose, néflier, figuier ...) bordent les ruelles du village.

DSCF1503.JPG

Au milieu des plantes exotiques se dresse la petite église.


La visite de la vallée de la Dordogne se poursuit par la découverte d'un troisième village, une bastide cette fois, Domme. Lui aussi situé au sommet d'une falaise qui domine la vallée de la Dordogne, il offre l'attrait d'une promenade dans ses belles petites ruelles et, tout en haut de la falaise, le long d'un sentier, d'un magnifique point de vue sur la Dordogne.

DSCF1504.JPG

Une belle fenêtre à meneaux à l'angle de la Grand'rue

DSCF1506.JPG

La promenade des falaises et le belvédère de la Barre offrent une vue magnifique sur la Dordogne.

DSCF1508.JPG

Rue de la Porte Del Bos avec ses maisons en pierre blonde et ses terrasses fleuries. La rose est omniprésente dans tout le village....

DSCF1509.JPG

Porte del Bos


Nous terminons notre périple par la visite, incontournable, du Château de Castelnaud. Face à Beynac, mais tenu par les Anglais, à la confluence des vallées du Céou et de la Dordogne. 

 

DSCF1511.JPG

Du haut de son promontoire, Castelnaud propose, lui aussi une vue imprenable sur la vallée de la Dordogne. Le point blanc sur la rivère est une gabarre. C'est là que nous étions ce matin lorsque nous avions photographié le Château depuis la Dordogne ....

DSCF1512.JPG

Eléments de l'enceinte du château qui a évolué entre le XIIIeme et le XVIeme sicèel par l'ajout de nouveaux éléments défensifs ou de logis.

DSCF1513.JPG

On ne s'en lasse pas tellement, c'est beau !

DSCF1516.JPGDSCF1514.JPG

Le château renferme le Musée de la guerre au Moyen-Age : armes, maquettes, armures, etc...

DSCF1515.JPG

Le chemin de ronde. Ces curieux objets sont des trébuchets et autres "bricoles (ou perrière)....

DSCF1522.JPG

La cuisine avec sa vaste cheminée...

DSCF1523.JPG

Le puits dans la cour intérieure du château. Elément essentiel lors des sièges pour tenir face à l'envahisseur : la seule ressource en eau potable ...

DSCF1526.JPG

Sur la plate-forme du bastion sont présentés des trébuchets qui permettaient, dès le début du XIIIeme siècle, de projeter des boulets de plus de 100 kilos au-delà des murailles pour atteindre le coeur du château.

DSCF1527.JPG

Reconstitution d'un jardin médiéval avec les plantes et l'organisation de l'époque.

Ainsi se termine cette bien belle journée de visite de la vallée de la Dordogne. De retour au Bugue, sous l'avancée, au-dessus de la fenêtre de l'hôtel, nous faisons cette jolie découverte...

DSCF1528.JPG

Notre hôtel est aussi celui des oiseaux !

 



 

18/07/2012

Jazz à Serres : un bien beau concert.

Encore une soirée réussie hier au festival de Jazz de Serres. Le chanteur David Linx s'était entouré (comme sur son dernier disque) de pointures de la scène jazz : Rhoda Scott, André Ceccarelli et Manu Codjia.  Manu Codjia, une vraie pointure de la guitare, fut éblouissant de même que la reine Rhoda (comme l'a présenté David Linx). Quant à André Ceccarelli, sans fioriture, il a assuré comme un vieux routier de la batterie qu'il est !

Une première partie très ventée (donc compliquée pour le chanteur et les musiciens) et une seconde sans vent, sous les étoiles du Buêch, qui fut un enchantement.

Fort heureusement, comme pour le concert de Tigran Hamasyan la veille, le public a répondu présent. Un succès de plus pour les tenaces organisateurs de ce 10eme festival "Jazz à Serres".

Prochain rendez-vous, samedi 21 juillet avec le Miollis Place Sextet de Sébastien Lalisse qui nous proposera d'explorer le répertoire du label Blue Note. 

 

A n'en pas douter, il y aura des reprises de musiciens tels Wayne Shorter et Herbie Hancock. Un avant goût avec les deux réunis ...

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique