logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

01/11/2009

Privatisation de la Poste : les Hautes Alpes toujours mobilisées.

Photo " Le Dauphiné Libéré" - Edition Gap.

Dans une quinzaine de communes du département les militants du Collectif des Hautes Alpes contre la privatisation de la Poste ont invité postiers et usagers à signer la carte pétition, adressée au Président de la République, pour exiger la tenue d'un référendum sur l'avenir de la Poste. En demandant le respect du résultat de la votation du 3 octobre, le retrait du projet de changement de statut de La Poste, l'ouverture d'un débat public et un référendum sur l'avenir du service public postal, il s'agit de faire fléchir le gouvenrement sur sa volonté de modifier le statut de la POste en vue de sa privatisation.

 À Gap, après une photo symbolique des facteurs prise dès 6h45 au centre de tri gapençais et au centre d'appel, c'est devant le bureau rue Carnot que les pétitionnaires, syndicats (Sud et CGT) et élus (PS, PC, Verts et NPA) également présents sur le marché, se sont rassemblés.  Comme le souligne le journaliste du Dauphiné LIbéré :"Après les plus de 8000 votants haut-alpins le 3 octobre, le Collectif n'est pas surpris de constater le grand nombre d'usagers et de passants jouant le jeu de la boîte à référendum. « Les votes des gens dépassent les clivages politiques, soulignent Lionel Cayrol (NPA) et Christian Schuller (PCF). La privatisation sera une catastrophe dans nos communes rurales où il faudra aller chercher son courrier dans les grands centres ». Pour l'élu des Verts Michel Ollivier, « il est inadmissible de privatiser un service public régalien et ce depuis l'époque royale ».

Sans remonter si loin, cet usager semi-résident à Gap constate : « La Poste est aussi un service social qui n'a rien à voir avec une rentabilité à court terme. À l'heure où on parle d'aménagement du territoire, les Français doivent avoir les mêmes services partout ».

Malheureusement, les salariés n'ont apparemment pas pu en débattre de vive voix lors du passage éclair et très discret de leur président Jean-Paul Bailly jeudi. « Cela traduit le peu de considération accordé au dialogue social et aux salariés de La Poste » s'insurge Lionel Cayrol. Un préavis de grève sur tout le département est d'ailleurs annoncé pour le 5 novembre prochain."

L'objectif est de faire signer 16 000 cartes sur le département. Le combat continue !

 Il est aussi possible de signer la carte en ligne :http://www.referendumpourlaposte.rezisti.org/index.php

04/10/2009

La Poste : Votation Citoyenne dans les Hautes Alpes - 8 000 haut-alpins se prononcent contre la privatisation !

C'est un véritable succès qu'a remporté la votation citoyenne dans les Hautes Alpes. Avec 8000 votants, les Haut-Alpins ont véritablement montré leur attachement au service public postal.

Dans certains villages comme Abriès dans le Queyras ou Eyguians dans le Buëch ( 74%), Espinasses (60,5%) etc... la participation a battu des records. ce qui montre la volonté des habitants des zones rurales de défendre La Poste et sa proximité.

Le Collectif départemantal qui rassemblait la CGT, la CFDT, la CFTC, Solidaires, la FSU et FO Com, le PS, le PCF, le NPA, le PRG, Les Verts, l'Associaiton PACG, ATTAC, M'PEP, INDECOSA CGT, FAPT-CGT...., c'est un véritable succès. Il démontre que l'union des forces progressistes et syndicales du pays est capable de créer une dynamique. Dans les Hautes Alpes, le Collectif a décidé de se maintenir au-delà de cette votation et nous nous retrouverons le 14 octobre prochain pour envisager les suites.

Un sondage réalisé hier montre que 60% des Françaises et Français souhaitent l'organisation d'un référendum officiel afin de pouvoir s'exprimer sur l'avenir de la Poste. La balle est dans le camp gouvernemental !

 

1003214415_29691da2-b04f-11de-b88a-63f4c4ef2592.jpg[435x-1].JPG

La votation à Gap

(photo : Le Dauphiné Libéré)

27/09/2009

Une rentrée chargée pour la CGT haut-alpine !

 Article paru dans l'édition du 26 09 2009 du Dauphiné Libéré (Hautes Alpes)

0925201209_94614efe-a91f-11de-8cd6-96d73c7c4769.jpg[435x-1].JPG
Photo : Le Dauphiné Libéré

Mercredi, l'UD-CGT 05 a tenu un point presse de rentrée dans les locaux de la Maison des associations de Gap. L'occasion pour la centrale syndicale d'aborder les grands dossiers départementaux du moment. Et ils ne manquent pas !

A commencer par la situation de la société Aciéries et Fonderies de Provence, installée à L'Argentière-la-Bessée. En redressement judiciaire depuis début septembre, elle a six mois pour trouver un repreneur. Soixante emplois sont directement menacés. Pour Philippe Cottet, secrétaire général de l'UD-GGT 05, « il faut se donner les moyens de trouver un repreneur, en allant jusqu'au bout de ce délai et en mettant en place un groupe de travail ».

A quelques kilomètres de là, à La Roche-de-Rame, la société Extruflex connaît elle aussi des problèmes. Le licenciement de huit salariés (sur les 34 que compte l'entreprise) a d'ailleurs provoqué deux jours de grève cet été. Sur ce dossier, et à la vue des comptes financiers de l'entreprise, « le syndicat se pose quelques questions sur la validité de ces licenciements », explique Martine Hervé, secrétaire à l'UD-CGT 05.

Côté services publics, le syndicat est également mobilisé par la future privatisation de La Poste, par la suppression d'ici le début de l'année prochaine de la direction départementale de la SNCF (au profit d'une vaste direction régionale) et par la mise en place des bac pro sur trois ans. Sur ce point, Laurent Béraud, secrétaire en charge de l'éducation, « ne cache pas ses inquiétudes pour la rentrée prochaine ».

Autre sujet développé ce jour-là, la préparation du 49e congrès confédéral (du 7 au 12 décembre à Nantes). Quatre délégués haut-alpins y participeront. « Un moment important pour notre syndicat », estime Philippe Cottet.

En attendant, l'UD-CGT 05 se prépare à « un mois d'octobre chargé en termes de mobilisation ». Le 3 c'est la votation citoyenne (sorte de référendum contre la privatisation de La Poste). Le 7, ce sera une journée nationale de mobilisation intersyndicale. Le 16, ce sera au tour des retraités de descendre dans la rue. Enfin, le 22 une grande manifestation est prévue à Paris.


Paru dans l'édition 05A du 26/09/2009 (b8ac62b6-a920-11de-8cd6-96d73c7c4769)

05/04/2009

Il y a cent ans ... dans les Hautes Alpes (1)

Un cocher indélicat.

Le 13 janvier 1909, le bureau de Poste de Gap envoie un sac contenant pour 3000 francs de timbres au bureau d'Embrun. Las, ces timbres n'arrivèrent jamais.

medium_arton7-cba58.png


L'enquête ne fut pas bien compliquée pour découvrir que le cocher, un certain Marius Brochier, chargé d'acheminer le sac pour le compte de M.Vivian, entrepreneur du transport des dépêches, s'était servi au passage.

medium_malle-poste-374097.jpg


En effet, le cocher n'avait rien trouvé de mieux que d'essayer de vendre son "trésor" au bureau de St Bonnet.
Après un questionnement rondement mené par la maraichaussée, Brochier avoua son larcin et la cachette du sac. Il n'y manquait que pour 10 francs de timbres.
Verdict : un an de prison ! Cela fait cher du timbre ....

medium_porte-de-prison-1024x768.1216721543.jpg

12/11/2008

Et ça continue, encore et encore ...

Le dépeçage des services publics se poursuit dans les Hautes Alpes... Maintenant, c'est le centre de tri du courrier que la Poste a décidé de supprimer.

Les personnels réagissent. En grève à 100% aujourd'hui, ils étaient une vingtaine rassemblés devant la direction départementale de la Poste à Gap. A l'appel de la CGT et de Solidaires.

medium_SS101494.JPG

20:18 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Gap, centre de tri, la Poste, grève | |  Facebook | |

20/09/2008

La Poste, notre bien commun

medium_Stop_20cl.JPGCe matin nous étions devant la Poste de Veynes pour faire signer la pétition contre la privatisation de La Poste. En deux heures, 102 signatures récoltées dont celles de Mme le Maire et de quelques adjoints. Les citoyens sont attachés à leur service public postal et ils le montrent. Cette pétition a déjà recueilli plus de 120 000 signatures à travers tout le pays cet été.

Le 23 septembre prochain, postiers et usagers nous redirons, partout en France, notre volonté de préserver et de moderniser le service public de La Poste.

Pour ceux qui veulent signer la pétition en ligne :

http://www.cgt-fapt.fr/spip.php?article34881

medium_SS101347.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique