logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/04/2013

Dimanche 12 mai 2013 : 1er Trail de la Paix

A l'initiative de Corentin, étudiant à l'université du Sport de Gap, en partenariat avec la commune et les associations de Trescléoux et le Mouvement de la Pix, le 1er Trail de la Paix aura lieu le 12 mai 2013 à Trescléoux.

C'est où Trescléoux ? C'est au coeur des Baronnies entre Blaisance et Buëch, dans les Hautes Alpes. Nous sommes dans les pré-alpes du Sud où montagne et soleil se cotoient...

Le trail est organisé autour du village et offre des vues exceptionnelles tout au long d'un parcours sur la crête d'Aumagne dont la position permet d'admirer à la fois le massif des Ecrins au nord, le Mont Ventoux et la Montagne de Lure au Sud.

Distance de l'épreuve : 15 km avec un dénivelé de 750m.

Pour en savoir plus : www.traildelapaix.org

Tout au long de la journée, des animations pour les grands ( expositions sur l'abolition de l'arme nucléaire, sur les droits de l'enfant, sur le Parc des Baronnies, sur les Pistoles et d'artistes locaux, apéritif, repas solidaire ...) et pour les petits ( le rallye de la Paix). mais aussi un village associatif et un marché des producteurs locaux.

 

03/08/2009

Randonnée : Les Gorges de la Méouge

Carte IGN 3339 OT - SISTERON LARAGNE-MONTEGLIN Montagne de Chabre.

Cette randonnée est à déconseiller aux personnes sujettes au vertige. Quelques passages culminants peuvent être assez impressionnants. Durée : environ 4h30. Possibilité  de se réapprovisionner en eau potable aux fontaines des villages de Saint Pierre Avez et d'Antonaves.

Ce secteur, dans les Préalpes du Sud est souvent soumis à de fortes chaleurs. Prévoir de se protéger du soleil. 

Accès : Dans la localité de Laragne, sur la place centrale, prendre la direction de Châteauneuf de Chabre, Barret sur Méouge et des Gorges de la Méouge. Après 5mn de voiture on rejoint la D 942, on tourne à droite et on entre dans les gorges. Se garer à l'intersection avec la route qui part sur la droite vers le hameau de Pomet. La randonnée est en circuit, nous reviendrons donc au point de départ.

Les Gorges de la Méouge sont une des merveilles du département des Hautes Alpes. Malheureusement, elles sont surfréquentées par les touristes lors de la période estivale. Les berges sont alors comparables à certaines plages méditéranéennes. Mais sur le sentier de randonnée que nous allons emprunter, c'est beaucoup plus calme !

Le départ s'effectue du pont romain qui traverse la Méouge. Il s'agit en fait d'un pont roman (il date du XIVeme siècle) et non romain. Pour y accéder, descendre un sentier qui part à gauche de la route et longe un mur de pierre. Il est 8h45, il n'y a encore personne au bord du torrent ...

SS102300.JPG

Nous accédons alors au fond des gorges. .

Cette année les torrents sont en basses eaux. Cela fait plusieurs semaines qu'il n'a pas plu lorsque nous effectuons cette randonnée, le 21 juillet 2009. La plupart du temps, lorsqu'il y a plus d'eau, de grands trous d'eau se forment qui font la joie des adolescents qui sautent des rochers dans ces trous avec force cris !

SS102301.JPG
Traverser le pont et prendre le sentier qui monte à gauche. Quelques mètres plus loin, prendre le sentier qui part à droite. Nous empruntons alors le GR de Pays des Baronnies et Méouge jusqu'à Saint Pierre Avez. Compter, deux heures de marche pour atteindre ce village sur un sentier qui alterne montées et descentes, passages raffaraîchissants à proximité de la Méouge et passages en surplomb avec des points de vue admirables
Après une petite grimpette pour se mettre en jambes, on peut apercevoir, sur l'autre rive du torrent, au sommet de la falaise, les premières maisons du village de Pomet. Vue imprenable pour les habitants !
SS102302.JPG
En contrebas, magnifique point de vue sur les méandres de la Méouge. ne tentez pas le plongeon !
SS102304.JPG
Une descente à travers la forêt pour rejoindre les berges du torrent.
SS102309.JPG
La rivière a creusé dans la roche son propre chemin et quelques millénaires plus tard ce fut au tour de l'homme de creuser la roche, au même endroit pour faire passer la route.
SS102310.JPG
Nous voici revenus au bord du torrent, l'occasion de se rafraîchir un peu avant que le chemin ne remonte dans la falaise.
SS102311.JPG
Il y a vraiment peu d'eau mais le ciel bleu est au rendez-vous une belle journée s'annonce et la chaleur, n'en doutons pas, sera au rendez-vous...
SS102312.JPG
Après une bonne heure de marche, nous sommes en vue du Rocher du Chateau qui semble surgir de la forêt avec son allure torsadée.
SS102313.JPG
Nous avons repris de l'altitude, nous dominons alors la Méouge de cent mètres environ. Attention au vertige !
SS102314.JPG
La randonnée est aussi l'occasion de traverser quelques petits ruisseaux qui viennent grossir un peu les eaux de la Méouge en dévalant les pentes de la falaise.
.SS102315.JPG
Certains de ces ruisseaux en coulant sur la végétation déposent le calcaire. Ils forment très progressivement une roche, le Tuff. Cette partie de la randonnée n'est pas praticable l'hiver car les ruisseaux se transforment alors en cascades de glace infranchissables
SS102316.JPG
Toujours aussi impressionnante, la vue qui s'offre à nous depuis le sentier de randonnée.
SS102317.JPG
En nous retournant, nous découvrons l'autre face du Rocher du Chateau, dans son intégralité, rocher épargné par l'érosion qui domine la Méouge. Nous sommes redescendus à proximité du torrent avant d'effectuer la dernière montée vers Saint Pierre Avez qui nous éloignera des gorges.
SS102318.JPG
Nous accédons enfin sur le plateau, en haut de la falaise et découvrons, face à nous, sur son promontoir, le village de Saint Pierre Avez. Le cicuit ne nous conduit pas dans le village. Pour les randonneurs qui ne souhaitent pas le visiter, il faut, à la balise 369, prendre à gauche, en direction d'Antonaves, une piste qui nous mène au bord du plateau par une ascension régulière.
SS102319.JPG
Nous faisons le choix de nous rendre dans le village pour la pause casse-croûte. Cela ralongera la randonnée d'environ 30mn mais nous permettra de faire le plein d'eau à la fontaine du lavoir communal dont l'eau est potable. Le village est peuplé de seulement 24 habitants mais le site est occupé depuis l'âge de bronze ( il y a trois milles ans !) où l'homme exploitait des mines de cuivre.
SS102320.JPG
Saint Pierre Avez, planté sur son promontoir à 760 mètres d'altitude offre une vue dégagée sur la haute vallée de la Méouge et le village de Barret sur Méouge (ex Barret le Bas). Au premier plan de la photo on remarque un magnifique tilleul. Nous sommes dans les Baronnies, dont l'une des spécialités est la récolte du tilleul. Cette production s'est développée au 19eme siècle, suite au déclin de la sériculture (culture du ver à soie) et à l'abandon de la garance ( plante à la racine colorante). Le tilleul existait à l'état naturel dans les forêts de la région. C'est à partir de ces tilleuls sauvages que se sont faites les plantations et la sélection. Le tilleul trouve dans les Baronnies des conditions climatiques très favorables : ensoleillement exceptionnel, précipitations modérées et réparties d'une façon qui favorise la maturité des fleurs, des vallées bien abritées avec peu de gelées au printemps, une altitude qui, en été, allège le poids des grandes chaleurs dont le tilleul souffre dans les vallées plus basses.
Tous les ans, le troisième week-end de juillet, à Buis les Baronnies, dans la Drôme, a lieu la fête du tilleul.
SS102321.JPG
Après la pause bien méritée, suite à environ 2h30 de marche, nous repartons vers la balise 369, en direction d'Antonaves. Chemin que nous avons quitté pour rejoindre le village de Saint Pierre Avez et qui s'élève très régulièrement sur le plateau , traverse le vallon d'Ourse, pour atteindre l'altitude de 930 mètres et longer la partie supérieure de la falaise. A cet endroit nous dominons la Méouge d'environ 400 mètres... Le sentier va ensuite s'éloigner de la bordure du plateau pour amorcer la descente vers Antonaves.
SS102324.JPG
Le point de vue nous permet de contempler la forêt domaniale de la Méouge ainsi que, au lointain, la vallée du Buêch.
SS102325.JPG
La vallée du Buëch et une belle perspective vers les Alpes de Haute Provence.
SS102327.JPG
Après une bonne heure de marche, nous avons effectué la traversée du plateau qui domine la Méouge et nous redescendons vers Antonaves en traversant des vergers. Ici des abricotiers protégés par des filets. La récolte est proche.
SS102329.JPG
Nous arrivons au village d'Antonaves (166 habitants) à la porte des gorges de la Méouge. Siège d'un prieuré fondé en 960 par la reine Berthe, Antonaves n'est plus aujourd'hui qu'un tout petit village à vocation agricole sur la "route des fruits et des vins", posé comme un "balcon" sur la plaine du Buëch.
Le village est construit sur une hauteur, accroché à la montagne de Saint Cyr, pour se prémunir des crues dévastatrices de la Méouge  et voir venir l'ennemi, à l'époque médiévale.
SS102333.JPG
N'oublions pas que, dans les Hautes Alpes, nous sommes au pays des cadrans solaire. Il y en a plus de 400 dont plus de 280 anciens. Record de France ! Antonaves possède le sien ( assez récent, 2001) sur le mur rénové de la petite église avec la tradionnelle maxime. Ici : "Le temps enchaîne, la lumière guide". De quoi méditer pour la fin de la randonnée. Comme l'indique le cadran, il est 12h30 au soleil ... et il fait très chaud. Nous rejoignons le GR de pays "Baronnies et Méouge", au nord du village,  qui nous ramène vers la fraîcheur de la Méouge et la fin de notre randonnée.
SS102334.JPG
Qui dit Provence, soleil et chaleur, dit ... cigales. Elles nous ont accompagnés de leur chant strident tout au long de la randonnée. En voici un spécimen que nous avons réussi à repérer après un bon moment de recherche et d'écoute à la sortie du village. On s'approche, elle se tait. On s'éloigne, ele se remet à chanter. Mais avec un peu de patiente et de persévérance, on parvient à la voir...
SS102335.JPG
 Un peu plus loin, après la cigale, la lavande. Oui, il n'y a pas de doute, nous sommes bien en Provence.
SS102336.JPG
En face, de l'autre côté de la vallée, nous apercevons le chateau médiéval de Mison. Enfin ... ce qu'il en reste.
SS102337.JPG
Le sentier s'enfonce dans les Gorges et, à flan de falaise, rejoint le Pont romain ( roman) d'où nous sommes partis.
SS102338.JPG
 Le pont romain est beaucoup plus fréquenté que ce matin. Pourtant nous n'avons croisé aucun randonneur tout au long de cette journée de marche. Il semble bien que les touristes viennent à la montagne pour autre chose que la randonnée et la découverte de la nature.
SS102339.JPG
Quelle magnifique randonnée que ce circuit de la Méouge ! Vraiment, si vous aimez marcher et n'êtes pas trop impressionnés par le vide, je vous la recommande. Vous n'atteindrez pas des altitudes vertigineuses, nous ne sommes pas en haute montagne, mais quels points de vue !
 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique