logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/04/2013

Dimanche 12 mai 2013 : 1er Trail de la Paix

A l'initiative de Corentin, étudiant à l'université du Sport de Gap, en partenariat avec la commune et les associations de Trescléoux et le Mouvement de la Pix, le 1er Trail de la Paix aura lieu le 12 mai 2013 à Trescléoux.

C'est où Trescléoux ? C'est au coeur des Baronnies entre Blaisance et Buëch, dans les Hautes Alpes. Nous sommes dans les pré-alpes du Sud où montagne et soleil se cotoient...

Le trail est organisé autour du village et offre des vues exceptionnelles tout au long d'un parcours sur la crête d'Aumagne dont la position permet d'admirer à la fois le massif des Ecrins au nord, le Mont Ventoux et la Montagne de Lure au Sud.

Distance de l'épreuve : 15 km avec un dénivelé de 750m.

Pour en savoir plus : www.traildelapaix.org

Tout au long de la journée, des animations pour les grands ( expositions sur l'abolition de l'arme nucléaire, sur les droits de l'enfant, sur le Parc des Baronnies, sur les Pistoles et d'artistes locaux, apéritif, repas solidaire ...) et pour les petits ( le rallye de la Paix). mais aussi un village associatif et un marché des producteurs locaux.

 

28/07/2009

En Forêt de Durbon : les 8 cols.

Carte IGN 3338OT - Serres-Veynes

Randonnée accessible à tous. Ne pas oublier les gourdes d'eau car il n'y a aucun point d'eau sur la randonnée. Durée : environ 4h30.

Départ : Pont la Dame (780 m.) - Arrivée: Veynes(825 m.), à proximité de la piscine. prévoir une voiture pour faire la liaison entre les deux extrémités du parcours.

Accès: Pont la Dame se situe au carrefour de la RD 1075 et de la RD994b, à la hauteur d'un pont de chemin de fer qui passe sur la nationale et d'un pont sur le Buëch. Entre les communes d'Aspres sur Buëch et de La Faurie.

Cette randonnée à travers la forêt de Durbon permet de franchir 8 cols avant le retour sur Veynes. Beau point de vue sur la ville.

Au départ, en ce samedi de vacances, 18 juillet 2009, le serpentin ininterrompu de voitures nous permet d'apprécier note position privilégiée, au milieu de la nature.

SS102265.JPG
Point de vue sur la vallée du Buêch vers Aspres sur Buêch ... la route des vacances, direction le Sud, la Côte d'Azur, la mer et ses plages bondées !
SS102267.JPG
Le village de La Faurie. Porte du Haut Buëch et du Beauchêne, cher à Jean Giono, vers Grenoble. C'est le nom du village de Baumugne, à quelques encablures de là, qui lui a donné le titre de l'un de ces romans, "Un de Baumugnes"...
SS102269.JPG
Au bord du chemin forestier qui nous conduit vers le col de l'Angélus, un pied de lavande sauvage nous rappelle que nous sommes dans les Alpes du sud, même si ce jour-là le ciel était un peu gris suite au mauvais temps du matin...
SS102270.JPG
Le premier col est atteint, le Col de l'Angélus qui "culmine" à 1088 mètres. Nous prenons alors la direction du Col de Berthaud par un chemin forestier. La descente vers Agnielles permet de réaliser une randonnée plus courte en revenant au point de départ.
SS102271.JPG
Point de vue sur la forêt de Durbon, essentiellement peuplée de conifères.
SS102274.JPG
Le second col de la journée est atteint. Le col de Gaudissart à environ 1150 mètres d'altitude. Nous continuons en direction du col de Berthaud, à travers la forêt.
SS102275.JPG
La forêt est exploitée, des grumes fraîchement coupées attendent d'être transportées vers les scieries.
SS102276.JPG
Après avoir franchi un troisième col, celui de la Chapelle, à 1279 mètres, nous arrivons au col de Berthaud. Cette pancarte nous rappelle que ces montagnes étaient autrefois occupées par les hommes qui travaillaient rudement la terre dans ce hameau qui a donné son nom au col.
SS102277.JPG
En ces montagnes sèches, les citernes d'eau sont indispensables en cas de départ de feu. Nous en croiserons tout au long de la randonnée. Ici, au col de Berthaud.
SS102278.JPG
Le Col de Berthaud, à la croisée des pistes forestières. Altitude 1328 mètres. Nous avons rejoint le GR 94D aprés environ 2 heures de marche. Les nuages ont la bonne idée de s'estomper et de laisser place à un beau ciel bleu.
SS102280.JPG
Nous rentrons dans la forêt communale de Veynes. En arrière plan, le massif du Dévoluy.
SS102282.JPG
Du col, beau point de vue sur la montagne d'Aurouze, coiffée par les nuages.
SS102283.JPG
Nous prenons la direction du Col de Combe Noire, en quittant les chemins forestiers pour emprunter un sentier dans les sous-bois, très agréable lors des journées de forte chaleur. Dans cette partie nous atteignons le point culminant de la randonnée à 1360 mètres. Nous laissons derrière nous le Charajaille (1813 mètres) qui domine la petite vallée agricole de Glaise.
SS102284.JPG
Plusieurs cols restent encore à franchir avant l'arrivée sur Veynes. Parmi eux, le Col de la Chaise où nous prenons la directin de Veynes en suivant toujours le GR 94D.
SS102286.JPG
Une clairière dans la forêt et le regard s'évade vers les sommets environnants.
SS102287.JPG
Nous atteignons, par un sentier en balecon, le col du Paillet
SS102288.JPG
Avant celui de Combe Noire, nous sommes redescendus à 1300 mètres d'altitude. Nous rejoindrons Veynes par le Col de Cuberselle.
SS102289.JPG
Après trois heures trente de marche, le col de Cuberselle est atteint. C'est le huitièeme et dernier col de la randonnée. Nous entamons alors une descente assez rapide sur Veynes.
SS102291.JPG
Point de vue sur le plaine du Petit Buëch, en aval de Veynes.
SS102292.JPG
Le hameau de Saint Marcellin, niché au pied du plateau des Egaux et le plan d'eau de Veynes.
SS102293.JPG
Soudain, au détour du sentier, alors que nous approchons du plateau des Eygarets, Veynes nous apparaît. L'arrivée est proche mais il reste encore environ 200 mètres de dénivelé à descendre.
SS102295.JPG
Dernier point de vue. Celui sur les lignes SNCF et la gare  qui nous rappelle que Veynes est le noeud ferroviaire des Alpes du Sud à la croisée des lignes venant de Marseille, de Valence, de Grenoble ou de Briançon...
SS102299.JPG
Lors de cette randonnée qui emprunte en grande partie un sentier de grande randonnée, qui ne comporte strictement aucune difficulté, nous n'avons  pas rencontré le moindre randonneur. Seuls deux VTTistes nous ont croisés car ces chemins sont, dans la première partie, également accessibles aux VTT.

06/04/2009

Il y a cent ans ... dans les Hautes Alpes (2)

Un faux monnayeur dans les Hautes Alpes

Il se nomme Gabriel Maulier et se présente comme vendeur de produits pharmaceutiques. Il va ainsi à trvaers la région de village en village, nottament dans les vallées de la Souloise et du Buëch.

medium_distribution_pharmacie_medium.jpg


La technique est simple. Notre homme se présente dans chacun des villages chez un débitant auquel il achète pour 10 centimes d'un produit quelconque en payant avec une pièce de 5 francs ... fausse bien entendue.

Il s'agit de pièces à l'effigie de Napoléon III, millésimées 1868. Le faux est reconnaissable à la tranche.
medium_napoleonIII.jpg


En cette année 1909, il a été arrêté par la gendarmerie sur la place du Lycée, à Gap. Son larçin l'a conduit directement à la maison d'arrêt en attendant de comparaître devant les Assises.

medium_2165074470086951885qVnLhk_fs.jpg

14/03/2009

V'la l'printemps ?

La douceur printanière nous a incités à aller musarder vers notre maintenant célèbre rivière ( pour les habitués du blog), le Buëch. L'occasion de quelques photos...

La petite ville de Veynes, nichée au pied du Dévoluy encore fortement enneigé.

medium_SS101787.JPG


La végétation n'est pas encore sortie de sa torpeur hivernale

medium_SS101786.JPG


Le Buëch et ses galets

medium_SS101784.JPG


Le printemps approche, avec ses promesses de nouvelles randonnées...

21:16 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Printemps, photos, Veynes, Buëch | |  Facebook | |

27/02/2009

Serres Jazz festival 2009

Les dates du festival de Jazz de Serres sont annoncées : du 20 au 26 juillet prochain.

Pour le programme il faudra attendre un peu


medium_afficheprov.jpg



Mais d'ici là, un bel évènement pianistique et jazzis ...tique début mai. Pour nous faire patienter !

medium_2009_2mai_a.jpg


Exceptionnel, ce concert l’est à plus d’un titre : Par l’originalité de son concept d’abord. S’il n’est pas rare que les pianistes de jazz aient une formation classique ou que des pianistes classiques s’aventurent dans le jazz, il est en revanche inédit qu’une pianiste classique et un pianiste de jazz se retrouvent sur une même scène pour jouer ensemble un répertoire puisé dans la musique classique et dans le jazz, chacun apportant sa formation, son expérience et sa sensibilité à une création commune. Par la jeunesse et le niveau des interprètes ensuite.

Fanny AZZURO (22 ans) s’est déjà illustrée dans de nombreux concerts, notamment en Provence dont elle est originaire. Elle poursuit en parallèle sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et a remporté de nombreux prix et concours, le plus récent étant le prestigieux prix de la SACEM du Concours International Piano Campus en février 2009, assorti d’une mention spéciale pour la meilleure interprétation contemporaine.

Tigran HAMASYAN (21 ans) se produit dans les clubs et les festivals du monde entier. Arménien d’origine, il est maintenant installé à New York, là où vit le jazz. Il a lui aussi remporté de nombreux prix, dont le plus célèbre, celui de l’académie Thelonious MONK, qui lui a été décerné en 2006. Son troisième disque, Arrata Rebirth est sorti chez Harmonia Mundi en février 2009.

Par l’enthousiasme des deux musiciens enfin. Fanny et Tigran se sont rencontrés en octobre 2008, à l’initiative des associations Blue Buëch et Musique au Cœur des Baronnies qui sont à l’origine de ce projet. Immédiatement séduits par l’idée, ils se sont lancés avec enthousiasme dans sa réalisation, construisant ensemble le programme et se retrouvant à plusieurs reprises à Paris pour répéter.

Nul doute que le 2 mai 2009 fera date dans leurs parcours déjà riches et pleins d’avenir.

25/01/2009

Paysages de neige

Nouvelles chutes de neige vendredi et samedi sur Veynes et la région. Aujourd'hui dimanche, grand beau temps, occasion de quelques photos.

La gare de Veynes sous la neige.

medium_SS101698.JPG


medium_SS101700.JPG



Le petit canal d'irrigation borde un véritable tapis de neige

medium_SS101701.2.JPG


Le Buëch dans sa tenue hivernale

medium_SS101704.JPG


Verger enneigé

medium_SS101709.JPG


Paysages autour de Veynes

medium_SS101710.JPG


medium_SS101711.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique