logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/05/2012

Humour, débat, convivialité et musique !

 

FAIRE DE LA POLITIQUE AUTREMENT

 

Le Jeudi 24 mai au Jardin Public à Veynes

 

19h : Barbecue et Piquenique : Sur place, grillades et boissons pour un moment de convivialité.

 

20h : THEATRAL : Boum, Bulle, Crack, Crise et Badaboum

Assemblée citoyenne et humoristique autour de la Monnaie

Jean Ganzhorn nous propose une conférence peu académique qui démonte le système financier et explique la crise, sans vocabulaire de spécialiste : l'économie et la monnaie à la portée de tous !

 

21h : la conférence sera suivie d'un temps de débat et d'une « courte » prise de parole de nos candidats aux élections législatives : Jean-Claude Eyraud et Franck Gatounes.

 

21h30 : Emilie Bourgeois nous (en) chante

« Pop Cordes, reprises cousues sur mesures. »

http://www.emiliebourgeois.com

Pop Cordes, c’est un son :

La grâce, la puissance d’une voix alliées tantôt à la rythmique boisée d’une contrebasse, tantôt au chant pétillant d'un accordéon.

Pop Cordes, c’est une époque :

Celle des grands standards du jazz (Fever, Mack the knife…), des grands noms de la chanson française (Gainsbourg, Nougaro, Vian,…), des rois et des reines de la soul et le la Pop (Ray Charles, Aretha Franklin, Lou Reed, Stevie Wonder…)

C’est une fête :

Une musicienne (parce-que le chant, c’est de la musique !) vous offre avec swing, générosité et humour, son interprétation de ces mélodies et de ces textes inoubliables.

Des chansons qui donnent l’irrépressible envie de se trémousser en cadence ou simplement de se laisser enlacer par la chaleur d’un moment, d’une histoire.

 

Tous les citoyens, de Veynes, du Canton, de la Circonscription et d’ailleurs seront les bienvenus pour participer et échanger joyeusement, dans ce cadre festif.

 

L’entrée sur le parc reste gratuite, les prestations de « tous » les intervenants aussi, seules les boissons et les casse-croûtes seront soumis à votre participation.

 

19/05/2012

Vues d'ici (8) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes

C'est fait. Les dernières candidatures ont été déposées hier et nous avons maintenant la liste complète de femmes et des hommes qui briguent le siège de député. Dans la 1ere circonscription des Hautes Alpes, pas de surprise. Mis à part quelques candidats de petites formations, à la course au financement, telle Danielle Fay pour le mouvement Debout la République de Nicolas Dupont Aignan ou Guy Hadji pour l'Alliance écologiste indépendante, pas de nouvelle candidature de poids. Pour ces deux nouveaux candidats, peu d'information sauf pour G. Hadji qui s'étatit présenté en 2009 aux élections européennes dans la ciconscription "Outre-mer" sur la liste de la même formation.

Donc à droite, pas de Pascal Lissy, pas de Jean Michel Arnaud. Jean Cointe devrait, dans ces conditions faire le plein des voix de son camp dès le premier tour mais les réserves pour le second seront limitées... A gauche, Guy Blanc, soutenu par l'ancien député PS Daniel Chevalier, risque de jouer les troubles fête dans la confrontation entre Karine Berger pour le PS et Jean Claude Eyraud pour le Front de Gauche. Là, les jeux sont loin d'être faits.

Au final, ce seront donc 11 candidats qui vont s'affronter, contre 14 en 2007 et 18 en 2002. Il semble que le jeu électoral intéresse moins ces derniers temps.

Dernier tract de Karine Berger distribué sur le marché. Elle met en avant la nécessité de donner une majorité forte à François Hollande à l'Assemblée nationale. Deux ou trois choses qui interrogent dans ses propositions: la volonté afffirmée du retour du déficit public à moins de 3% du PIB et le retour à l'équilibre des comptes. Aucune nouvelle source de revenus pour l'Etat n'étant mise en avant, cela risque de nous ramener vers la diminution des dépenses publiques (alors que K. Berger affirme nécessaire de faire le choix des services publics de proximite) et de limiter grandement la mise en oeuvre du changement annoncé ! Concernant la retraite à 60 ans, elle précise, "pour ceux qui auront les annuités" ( mais combien d'annuités ?). On sait bien qu'il suffit de jouer sur les annuités pour que la retraite à 60 ans, même inscrite dans la loi, ne veuille plus rien dire ... Enfin , la relance annoncée de la construction de l'Europe, même suivie des mots solidarité, croissance, emploi n'a pas beaucop de sens si l'on ne remet pas en cause fondamentalement la construction européenne actuelle, basée essentiellement sur la satisfaction des marchés financiers.

Rappel : le jeudi 24 mai, à Veynes, le Front de Gauche organise une fête musicale et une Assemblée citoyenne au Jardin public à 20 h en présence des candidats....

17/05/2012

Vues d'ici (7) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes.

Les candidatures se multiplient comme les petits pains ces derniers jours. Après le MODEM, c'est le Front National et Lutte Ouvrière qui viennent de faire connaître leurs candidats dans la 1ere circonscrption. Nous en sommes donc à 9 candidats !

Ces deux formations n'ayant pas de militants sur place ont du faire appel à des candidats extérieurs aux Hautes Alpes. Pour le FN ce sera Elodée Monier, 31 ans, secrétaire comptable, qui vient du Var et pour Lutte Ouvrière, Fabrice Rosay, enseignant, qui vient de l'Isère. Désolé, je n'ai pas trouvé de photos de ces deux candidats pour illustrer cette note ....

Mardi soir, débat à Gap, à l'appel d'un collectif d'associations, avec la présence de 7 candidats de la 1ere circonscription. 5 mn chacun pour s'exprimer sur des sujets très vastes ( la paix, la solidarité internaitonale, la dette, etc...). Baucoup trop court ! Une perle tirée du débat : la définition du RSA selon Jean Cointe : " Le revenu social assisté", décidemment Sarkozy et ses attaques contre les "assités" auront laissé des traces !

Ce matin tractage sur le marché de Veynes pour le Front de Gauche. Bonne ambiance au sein du Front de Gauche, tout le monde est sur la même longueur d'onde et tire ppour la victoire de Jean Claude Eyraud. Bon accueil de la population. Karine Berger était là aussi pour le PS (finalement, elle n'est pas encore ministre cette fois !). Jean Cointe est aussi venu faire un petit tour avec sa suppléante, vite repartis avec cette réflexion désabusée sur la difficulté pour la droite de se faire entendre à Veynes qui est effectivement un vraie terre de gauche.

15/05/2012

Vues d'ici (6) - Les élections Législatives vues de la 1ere circoncription des Hautes Alpes

Voilà que Jean Cointe me visite ! Mon dernier billet l'a fait réagir dans les termes ci-dessous :

 

"Cher Monsieur Cottet ,
il n'a jamais été question, à un moment ou à un autre , que JM Arnaud soit candidat aux législatives , ou alors ce candidat n'aurait représenté que lui même , étant transfuge du Modem et relatif nouvel adhérent de l'UMP : Ces déclarations n'ont servi qu'à alimenter le buzz médiatique ,
Je rappelle que , avec l'étiquette UDF , puis Modem , Arnaud n'a pas dépassé plus de 16 % des voix au premier tour des deux dernières consultations, il n'est donc pas qualifié pour jouer l'augure.

Quand à mon éventuel plantage que vous vous plaisez à reformuler , je vous conseille plus de modération dans vos avis.....

Bien à vous ,

Jean Cointe"

C'est fou comme ils s'aiment à l'UMP. C'est pique contre pique ! Nous retiendrons donc que J.M. Arnaud n'est ni candidat, ni qualifié ...

Il me conseille plus de "modération" dans mes avis. Désolé, Monsieur Cointe, je ne suis pas un modéré ! Bon, à  l'UMP la modération, ils ne connaissent pas trop non plus, sauf peut-être pour les augmentations de salaire, pour la politique sociale. Oui, là ils sont vraiment modérés !

Un nouveau venu dans la course : un candidat du MODEM, Thierry Pajot.  Il a fait son apparition lors du débat public organisé hier soir à Gap sur les questions de ruralité. Il est directeur d'école à la Faurie, un petit village du Buëch.

 

Le Front de Gauche poursuit sa campagne. Il organise une Assemblée Citoyenne accompagnée d'une fête musicale au Jardin Public de Veynes, le 24 mai 2012 à partir de 18h00, en présence des candidats, Jean Claude Eyraud et Franck Gatounes.

A suivre ....

12/05/2012

Vues d'ici (5) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes

Bon, il semble qu'à l'approche des échéances de dépôt des candidatures, les choses se précisent un peu.

 

C'est entre lundi 14 mai et mercredi 16 mai que les candidats devront déposer officiellement leure candidature en Préfecture. Un  des candidats présumés à droite vient de faire savoir qu'il rentrait dans le rang. Jean Michel Arnaud, Conseiller général, maire de Tallard, à qui certains prétaient l'intention de se présenter à finalement déclré qu'il obéissait aux décisions de l'UMP et qu'il ne se présentait pas contre le candidat investi officiellment, Jean Cointe.

Il n'est tout de même pas allé jusqu'à dire qu'il soutenait sans état d'âme cette candidature, laissant même entendre qu'on ferait le bilan à droite après le second tour. Le sous-entendu est clair : Cointe va se planter ! Il appelle même ceux qui se reconnaissent dans sa démarche centriste et humaniste de le rejoindre. Pour quel objectif ? ce n'est pas précisé ...

Toujours à droite, Pascal Lissy, de son côté, a fait savoir qu'il n'avait encore rien décidé et que ses camarades de la Gauche moderne ( si, si c'est comme cela qu'ils s'appellent ... même s'ils sont de droite !) qui le présentent comme candidat, ont été un peu vite en besogne...

Vus les résultats de Sarko à la présidentielle, les volontaies se bousculent un peu moins nombreux aux portillons de la droite !

 

A gauche, le Front de Gauche avec Jean Claude Eyraud a lancé officiellement sa campagne lors d'une conférence de presse, vendredi 10 mai.

 

A suivre ....

 

 

 

 

08/05/2012

Vues d'ici (4) - Les élections législatives vues de la 1ere circonscription des Hautes Alpes.

Bon, les prédientielles passées, les choses sérieuses semblent se mettre en place pour les législatives. La preuve ? Le Dauphiné Libéré consacre, ce matin, deux pleines pages au sujet....

Dans la 1ere circoncription, une candidature n'est plus évoquée, celle de Pascal Lissy. Serait-il rentré dans le rang ?

LISSY_crop.jpg

Par contre un nouveau nom fait son aparition, celui de Jean Michel Arnaud, Maire de Tallard, Conseiller général, lui aussi membre de l'uMP après être passé par le centre. Entre lui et Henriette Martinez, c'est la guerre des droites ! Henriette avait même porté plainte ciontre lui pour injure ... Elle a perdu ! Ambiance, ambiance ...

"J’en appelle aussi à tous les humanistes de droite et du centre pour leur dire de ne pas se décourager et de se rassembler dès maintenant pour préparer l’avenir. Ils peuvent me contacter sur ma page facebook et m’envoyer leur message d’amitiés et leur volonté de s’engager" a-t-il déclaré dans un communiqué diffsé dès dimanche soir, après la défaite de Sarkozy. Si cela ne constitue pas à une volonté de se compter avant d'y aller, ça y ressemble pas mal ! Pourtant, il déclare dans le même temps, sur une radio locale, qu'il ne sera pas candidat. L'avenir le dira ...

Le même journal fait la part belle aux candidats investis par le PS. Une demi-page pour Karine Berger (1ere circonscription) et Joël Giraud (2eme circonscription).  Le vent tourne ? Interrogée sur la réalisation de deux serpents de mer des Hautes Alpes, la A51 et le tunnel ferroviaire sous le Montgenèvre, Karine Berger ne répond que sur l'A51 pour affirmer que Fanrçois Hollande s'est engagé à terminer les infrastructures commencées. Ce silence sur le ferroviaire n'est pas de bonne augure ! Sur la sante, elle insiste sur la fin de la tarification à l'acte et des solutions pragmatiques pour les Hautes Alpes comme des urgences ambulatoires. n'étant pas un spécialiste, j'ai cherché ce qu'étaient ces urgences ambulatoires. j'ai trouvé cela : "L’Urgence ambulatoire : Cette activité comprend toute prise en charge rapide (soins de moins de 1h) de patient ne nécessitant pas de surveillance continue. Il peut s’agir de simples consultations d’Urgence ou de patients ne nécessitant qu’un examen complémentaire rapide (Radiographie ou bilan biologique simple) et/ou un soin d’Urgence telle une suture ou une immobilisation avant leur sortie de l’hôpital." Si j'ai bien compris, c'est pour les cas pas grave ... Et les autres alors ?

Le Front de Gauche, avec Jean Claude Eyraud, quant à lui est en plein dans la campagne. Tournée des villages, affichage, édition d'un dépliant 8 pages regroupant les principales propositions pour les Hautes Alpes en matière d'emploi, de développement économique, de santé, de services publics, etc... Les troupes sont en ordre de marche, fortes du bon score de Jean Luc Mélenchon dans le département qui avait recueilli 14% au premier tour des Présidentielles.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique