logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2008

Lac Ste Marguerite

Mes amis normands, Gilles et Jocelyne m'ont envoyé quelques photos d'une rando que nous avions faite en août. Le Lac Ste Marguerite (2227m) au dessus de la station des Orres, dans l'Embrunais.
Si vous voulez les admirer "en grand", ouvrez l'album "Lac de Ste Marguerite".

medium_P1020977.jpgmedium_P1020978.JPG

medium_P1020979.jpg
medium_P1020980.JPG



La rando est accessible à toute la famille. Elle ne présente aucune difficulté particulière. Le dénivelé est d'environ 550m. Durée : 3h30 ( 2h de montée). Et le pique-nique au bord du lac, c'est le paradis !

14/09/2008

Petit tour dans le Gapençais

Ce dimanche, nous décidons d'aller jeter un oeil aux vides greniers organisés dans deux villages situés au sud-est de Gap : Sigoyer et Neffes. Quelques achats ( un livre, une panière, quelques balles pour le chien et une théière, le tout pour 4,5 euro) et surtout l'occasion de ramener des photos.

Au passage au bord du Lac de Pelleautier, je ne résiste pas au plaisir de quelques clichés.



medium_SS101333.JPG


Ancien marais, le Lac de Pelleautier est devenu un lac permanent lors de l'extension du canal de Gap au début du siècle. Sa particularité résidait dans la motte flottante, un amas de tourbe et de terre dérivant sur le marais. Aujourd'hui, par mesure de sécurité, la motte a été amarrée mais demeure un lieu privilégié pour de nombreuses espèces d'oiseaux

medium_SS101335.JPG


Bonjour les canards ...

medium_SS101336.JPG


Au fond, le massif de Ceüse

medium_SS101337.JPG


Le village de Sigoyer ( 400 habitants), son Eglise Saint Julien, et à l'arrière plan la petite Ceüse.

medium_SS101338.JPG


La vallée de la Durance vue de Sigoyer

medium_SS101339.JPG


Ceüse et ses falaises calcaires qui font la joie des grimpeurs et qui furent rendues célébres, entre autres, par Patrick Edlinger ou Jean Christophe Lafaille.


"Ceüse la Belle, un nom qui rend hommage à cette montagne, imposante et superbe, qui garde les traces d'anciens villages où tant d'hommes et de femmes sont passés, ont vécu, travaillé, combattu, aimé. Sur le flanc de la montagne, chaque bloc illustre notre histoire, car les paysans d'autrefois en ont fait, en leur donnant un nom, les points de repère de la vie pastorale et rurale. La forêt sombre et secrète de mélèzes et de pins noirs, avec ses jeux d'ombres et de lumière, contraste avec le monde minéral et guide notre regard vers la corniche. Haut lieu de l'escalade, les noms des plus grands grimpeurs y sont associés. Falaise mythique mondialement connue, sa corniche aux couleurs chaudes et changeantes se découpe sur le bleu du ciel et domine le pays de Céüse qui porte son nom. Nul doute qu'en occupant son espace avec intelligence et respect, du haut de la falaise ou sur les nombreux sentiers, en rencontrant une bête sauvage surprise, peut être une fleur rare, vous éprouverez le sentiment d'un épanouissement physique et moral, et le bonheur de vivre ou de séjourner dans un tel environnement. Ainsi vivra pleinement dans vos cœurs Céüse la Belle."
Alain Bonnardel


medium_SS101340.JPG


L'église de Neffes. Petit village perché de 500 âmes qui du haut de ses 800 mètres domine le bassin gapençais.

medium_SS101343.JPG

08/09/2008

Comme ça, en passant...

Vous l'aurez compris, je ne me lasse pas des points de vue que nous offre le Lac de Serre Ponçon. Aujourd'hui, déplacement sur Briançon, l'occasion de vous proposer deux nouvelles photos du lac. Elles ont été prises vers 8h ce matin et montrent la petite chapelle St Michel épargnée par les eaux et la Baie du même nom où l'on peut faire du nautisme et se baigner ( lorsque l'eau n'est pas trop froide !).


medium_SS101330.JPG


medium_SS101328.JPG

16/08/2008

Le Lac de Serre Ponçon

Ce lac est certainement un des plus beaux site des Hautes Alpes.

medium_serre-poncon-3d.jpg

Pourquoi ce lac ? La Durance est une rivière capricieuse dont les crues ont affecté les territoitres tout au long des siècles passés. En 1843 et 1856, la région d'Avignon a ainsi été ravagée par des inondations catastrophiques. C'est alors que l'idée de construire un barrage sur la Durance, pour la réguler, se précise.
Mais il faudra attendre un siècle pour que l'idée se réalise.

Le site de Serre Ponçon, dans les Hautes Alpes s'avère le meilleur même s'il faut déplacer 1500 personnes. ( Voir le Film "L'eau vive"). Deux villages vont faire les frais de la construction du barrage : Ubaye qui disparait à jamais sou les eaux et Savines qui sera reconstruit au dessus du barrage.medium_barrage.jpgmedium_memoire2-1.jpg

En 1895, l'ingénieur Ivan Wilhem établit le projet qui ne sera réalisé qu'à partir de 1955, par l'entreprise publique EDF. Les travaux dureront, 7 ans. En 1961, le barrage est enfin terminé. 3000 ouvriers ont travaillé sur le site pour réaliser la seconde plus grande retenue artificielle d'Europe ( la plus grande d'Europe de l'Ouest) : un réservoir de 1,2 milliards de m3 d'eau sur une superficie de 2800 hectares.

Il alimente 16 centrales hydroélectriques représentant 10% de la production hydroélectrique française et 50% de celle de PACA. Par l'intermédiaire du canal de la Durance, le barrage permet aussi d'irriguer 150 000 hectares cultivés et d'alimenter en eau potable les villes de Sisteron, de Marseille, de nombreuses communes du Var et du littoral. Faisant ainsi des Hautes Alpes le réservoir d'eau de la Provence.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique