logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/10/2010

Ecoutez la colère du peuple

Je trouve cette photo très belle. Elle a été publiée sur le site US : boston.com (Reuters / Charles Platiau)

19:26 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : retarites, photos, manifestations, cgt | |  Facebook | |

29/08/2009

Un pt'tit tour chez les chtis : Lille

Avant le reprise des hostilités, une semaine chez les chtis, ça ne peut pas faire de mal. Loin de la canicule du Sud-Est en cette mi-août, nous voilà partis vers les horizons nordistes.

A l'arrivée, une semaine de beau temps, de soleil. Une virée à Lille, très belle ville ; une escapade dans le Boulonnais ; une autre en Belgique ....

Et quelques photos.

Pour commencer, partons pour Lille.

Le beffroi de l'Hôtle de Ville.  Inauguré en 1932, il fut construit après la destruction de l'ancienne mairie lors de la Première Guerre Mondiale. Conçu par l'achitecte Emile Dubuisson, il culmine à 104 m de hauteur. 

SS100280.JPG
SS100282.JPG
L'Eglise Saint Maurice. Sa construction, s'étend sur plus de quatre siècles, fin XIVe siècle - début XIXeme. De style gothique et néo-gothique, elle est classée monument historique depuis 1914.

 

SS100283.JPG

 A l'intérieur de l'Eglise Saint Maurice, un iconostase contemporain confectionné par les soeurs Bernardines du Monastère Notre Dame de Bon-Secours en Belgique. Curieux, cet objet de la confession orthodoxe, fabriqué par des soeurs Bernardines, et exposé dans un lieu catholique.

 

SS100286.JPG

La vieille Bourse.  
Au XVIIeme siècle, les marchands et courtiers de la ville souhaitant se réunir dans un lieu à l'abri des regards, persuadèrent les magistrats de Lille et le souverain d'ériger une bourse semblable à celle d'Anvers. Julien Destré, architecte municipal, est alors chargé des travaux qui débutent en Mars 1652 et s'achèvent en Octobre 1653.
En 1921, la Vieille Bourse est classée monument historique .Récemment restauré, ce joyau de l'architecture flamande du XVII ème est composé de 24 maisons identiques qui entourent le cloître. Les façades sont richement décorées.

SS100287.JPG

De nos jours, ce sont les bouquinistes, les fleuristes et les joueurs d'échec qui prennent place dans ce haut lieu historique de Lille.

SS100288.JPG
La Vieille Bourse, vue du côté Grand Place...
SS100289.JPG
La Grand Place. C'est la place emblématique de Lille. A l'image de Bruxelles et de sa Grand Place, les façades baroques flamboyantes de ce lieu démontrent l'importance des places à l'époque moderne. Haut-lieu de commerce et d'échange, les places étaient l'image, la fierté et la démonstration de la richesse de la ville. Encore aujourd'hui, sa disposition centrale lui confère une grande importance. Elle est également le lieu préféré des Lillois pour se retrouver, prendre un café ou une bière sur les grandes terrasses disposées autour. Aujourd'hui, appelée la place du général-de-Gaulle, elle accueille chaque année de grandes manfestations populaires : concert lors de la grande braderie de Lille, grande roue lors des fêtes de fin d'année, marché aux fleurs au mois de mai.
SS100290.JPG
La colonne, qui trône au milieu commémore la résistance de la ville au siège autrichien en 1792. Selon la légende à Lille, la déesse, construite en 1842, qui surmonte la colonne serait inspirée de l'épouse du maire de l'époque.
A l'arrière plan le Beffroi de la Chambre de Commerce et d'Industrie haut de 76 m.
SS100291.JPG
Mais Lille, ce sont aussi des centaines de façacdes magnifiques que l'on ne se lasse pas de contempler. Leur diversité au fil des époques et la qualité de leur rénovation, font de Lille un joyau architectural.
SS100292.JPG

Apprécions la diversité des ornements ...
SS100293.JPG
... et des styles, au fil des rencontres.
SS100294.JPG
Une perspectice sur la Chambre de Commerce et d'Industrie et son Beffroi
SS100295.JPG
Et toujours une multitude d'ornements... En 1674 afin de tendre vers plus d'homogénéité, il fut décrété que tout plan de façade serait soumis à l'autorisation de la municipalité. La régularité des rues et des demeures en écoule. Ce type de façade est très présent dans le Vieux Lille ( rang de Beauregard, par exemple).

SS100296.JPG
L'incontournable "Huitrière" et son style, unique à Lille, Art déco. Au 3 de la rue des Chats Bossus.
SS100297.JPG
Le Lion, de mon point de vue, une des plus belles réussites de rénovation.
SS100298.JPG
A la fois identiques et pourtant différentes...
SS100299.JPG
L'Hospice Comtesse. Aussi appelé hospice Notre-Dame, c'est un ancien hospice dont l'essentiel des bâtiments date du XVIIe siècle. Sa construction fut décidée par Jeanne, Comtesse des Flandres, en 1236.  Situé rue de la Monnaie dans le Vieux lille, il abrite maintenant un musée.
SS100300.JPG

24/06/2009

Virée vers l'Ouest (5)

Quelques jours de congés début mai. L'occasion d'une petite escapade vers l'Ouest, des bords de la Loire au Limousin en passant par la côte Atlantique


Etape n°5 : La Rochelle

Cité millénaire, La Rochelle est une ville qui a su préserver son patrimoine naturel et architectural exceptionnel. Aute atout, et pas des moindres, sa position géographique en plein centre de la façade atlantique.
Capitale de la Charente-Maritime, avec ses 76 711 habitants, c'est certainement une des villes les plus attractives et les plus dynamiques de France.

 Bien entendu, La Rochelle, c'est d'abord, la mer, le port, les bateaux. Incontournable...

Le Vieux-Port  est le port historique de la ville. C'est grâce à ce port que La Rochelle prit de l'importance durant la Guerre de Cent Ans puis avec la découverte de l'Amérique.

Aux XVIIeme et XVIIIeme siècles, le Vieux-Port de La Rochelle a drainé plus de la moitié du trafic colonial vers la Nouvelle France. Il constitue aujourd'hui l'un des attraits touristiques de la Rochelle.

 

SS102057.JPG

Le vieux port est aussi connu grace à ses célèbres tours qui en gardent l'entrée depuis les XIIe et XVe siècles. Elles sont les vestiges des fortifications de la ville de La Rochelle. 

La tour de la Chaîne ( à droite sur la photo) doit son nom à la chaîne qui était tendue de celle-ci à la tour Saint-Nicolas pour condamner l'entrée du port. La tour Saint-Nicolas a basculé vers l'Est en cours de construction. Redressée, elle servit de prison et de logis royal.

SS102071.JPG

La Tour de la lanterne. On sait qu'elle fut commencée en 1445 et achevée, après une longue interruption, en 1476. Elle mesure environ 70 mètres de haut, de sa base au sommet de la flèche. Elle tire son nom du fait que sur la tourelle de l'escalier se trouvait une lanterne de pierre percée à jour à six pans et vitrée pour empêcher que le vent n'éteignit le gros cierge au massif flambeau que l'on mettait dedans la nuit, en mauvais temps pour servir de phare et de lumière aux vaisseaux. La Tour comporte de vastes caves, l'ancien corps de garde et quatre étages, elle servit de lieu de concentration ou de prison.

On la nommait encore : Tour de Prêtres, parce que treize prêtres, qui y étaient emprisonnés pendant les luttes religieuses, y furent égorgés et précipités dans la mer.

La Tour a servi tout au long de son histoire de prison, elle a reçu au XVIIIe siècle des corsaires anglais, écossais, irlandais, hollandais et espagnols ; certains d'entre eux furent condamnés à mort et pendus dans la salle la plus haute, où l'on voit encore la trappe.

SS102058.JPG
La Tour Saint Nicolas. La tour Saint-Nicolas se situe sur la rive sud du port de La Rochelle, face à la tour de la Chaîne. Le rôle de la tour Saint-Nicolas, la plus importante des trois tours de la Rochelle, était de protéger le port contre les dangers venant de la mer. Elle servait de point d'attache à la lourde chaîne qui la reliait, le soir, à sa tour soeur, la tour de la Chaîne. Le système de communication fort complexe, à double révolution à l'intérieur de la tour, supporte la comparaison avec le donjon du château royal de Vincennes.
SS102059.JPG

La Grosse Horloge : Construite au XIVè siècle, la Grosse Horloge était une porte qui séparait le port de la cité. Il s'agissait alors d'un édifice rectangulaire surmonté de deux tourelles et d'un campanile. Sa base massive comporte deux ouvertures, l'une pour les piétons et l'autre pour les attelages. L'arcade unique, telle que nous pouvons la voir aujourd'hui date de 1672. Le campanile et les deux tours sont remplacés par un dôme unique orné de pilastres en 1746. Sa cloche civile (2,2t) est la plus lourde du département.

 

SS102060.JPG
L'Hôtel de Ville : Entouré de son enceinte gothique datant du XVè siècle, l'Hôtel de Ville demeure un symbole : la ville protège ses libertés communales, octroyées dès 1199 par Aliénor d'Aquitaine.
SS102061.JPG

Chaque siècle a laissé l'empreinte de son style dans l'architecture de l'Hôtel de ville : Henri II sur l'aile gauche, Henri IV sous le baldaquin de l'escalier, le bâtiment principal, décoré des statues des Vertus Cardinales : Force, Justice, Tempérance, Prudence.

SS102063.JPG
SS102064.JPG
 Sous le baldaquin de l'escalier de l'Hôtel de Ville, trône la statue d'Henri IV.
SS102066.JPG
Et, au détour d'une ruelle, derrière le Vieux Port, devant un bar à vin, la bonne surprise du jour. Un orchestre de lascars du jazz, le "Vitamine Jazz Band" nous propose de traverser l'Atlantique vers la Nouvelle Orléans.
SS102067.JPG
Le swing rechauffe l'atmosphère de cette journée un peu grise sur le port de La Rochelle...
SS102069.JPG
Avant de partir vers une nouvelle destination, un dernier regard vers les tours à travers les mats des voiliers qui attendent tranquilement, dans leur abri de voguer vers le grand large...
SS102070.JPG

21:34 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la rochelle, voyage, photos, tours, resto | |  Facebook | |

01/05/2009

Un grand et beau 1 mai à Gap

1500 à Gap, 300 à 400 à Briançon. C'est du jamais vu pour un 1 mai syndical dans le département où d'habitude nous nous retrouvons à 200 ou 300. Les salariés et les retraités ont une nouvelle fois battu le pavé haut-alpin dans une manifestation très conviviale et familliale. A relever, la présence de nombreux touristes en vacances ou en week-end mais qui ont tenu à venir s'exprimer avec les pieds et la voix...

Quelques photos de la manif à Gap.

Préparation des voitures ( affiches et drapeaux...)

medium_SS101955.JPG


medium_SS101956.JPG


Rond Point de l'Europe, les tulipes attendent les manifestants

medium_SS101957.JPG


Et c'est parti pour un tour de ville !

medium_SS101958.JPG


medium_SS101959.JPG


medium_SS101961.JPG


medium_SS101962.JPG


medium_SS101963.JPG


Les Mutualistes dans l'action aussi...

medium_SS101960.JPG


A l'arrivée, après la prise de parole unitaire et le pique nique, concert avec trois groupes locaux. Isabelle, militante et musicienne, à la batterie !

medium_SS101968.JPG


medium_SS101971.JPG


Les retraités cheminots ont assurés l'intendance du Pique-Nique. Repos des guerrriers après l'effort.

medium_SS101972.JPG

14/03/2009

V'la l'printemps ?

La douceur printanière nous a incités à aller musarder vers notre maintenant célèbre rivière ( pour les habitués du blog), le Buëch. L'occasion de quelques photos...

La petite ville de Veynes, nichée au pied du Dévoluy encore fortement enneigé.

medium_SS101787.JPG


La végétation n'est pas encore sortie de sa torpeur hivernale

medium_SS101786.JPG


Le Buëch et ses galets

medium_SS101784.JPG


Le printemps approche, avec ses promesses de nouvelles randonnées...

21:16 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Printemps, photos, Veynes, Buëch | |  Facebook | |

22/02/2009

Un peu de beauté dans ce monde si sombre...

Quelques photos de nos montagnes au soleil levant. Que ces quelques moment de beauté pure nous fassent oublier, le temps d'une photo, la noirceur du monde.

Le massif de Cëuze

medium_SS101765.JPG


Petite Chapelle

medium_SS101766.JPG


Un rayon de soleil sur le chalet au pied du massif du Dévoluy

medium_SS101767.JPG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique